Bérenger: «Mo fer enn diférans ant Ramgoolam ek PTr»

Avec le soutien de
En début de soirée, Paul Bérenger était au n° 8.

  En début de soirée, Paul Bérenger était au n° 8.  

Au n°8 en début de soirée, Paul Bérenger s’est attelé à faire la différence entre le MSM et le PTr. L’un va disparaître s’il n’est pas au pouvoir. L’autre, «si Ramgoolam pa dan parlement, travayis resté». Car il fait une différence entre «Ramgoolam et le PTr», en se rappelant la création de ce parti par Maurice Curé notamment. Il dira même qu’au sein du PTr, certains rouges s’attendent même à ce qu’il ne soit pas élu au n°10.

Quant au MSM, ce parti ne pourra pas tenir s’il ne remporte pas ces élections, prédit Paul Bérenger. Ce dernier précisera également que «MSM ek MMM pa pou ena sa. Nou pena aukenn contak. Nou pé al election, caré caré». D’autant que «kot MSM, papa et mama bizin vinn donn coud main». Ce qui fait dire au leader des Mauves, que Pravind Jugnauth «pena gabari PM».  Alors que «ou ti pou croir sa ou ? Bolom Jugnauth inn vinn exper dans fim porno ?»

Pour lui donc, «enn vag pé levé. Lepep pé dir enough is enough». Le MMM marche la tête haute ; la main propre. «Nou promet zot loneteté et competens».

Paul Bérenger ajoutera qu’il n’est pas «enn fezer. Mé mo gayn droi fier. En 50 an, pena enn tass lor moi. Li pa fasil sa. Mo fier de seki monn fer». Et il redira son admiration face à la foule recueilli par le MMM hier. «Enn momen extraordinaire.»

Publicité
Publicité
Soutenez lexpress.mu

Pendant cette période post-confinement et en attendant que les nuages économiques associés au Covid-19 se dissipent, profitez de l’express, Business Mag, Weekly, 5-Plus Dimanche, de tous vos magazines préférés et de plus de 50 titres de la presse Française, Afrique et Ocean indien sur KIOSK.LASENTINELLE.MU.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous !

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x