Rodrigues: «Un parti politique qui vient de Maurice et qui essaie de diviser le peuple»

Avec le soutien de
Johnson Roussety et Joseph Farla se présentent comme candidats pour le FPR pour ces élections.

Johnson Roussety et Joseph Farla se présentent comme candidats pour le FPR lors de ces élections. 

«On doit partir du principe que les partis politiques mauriciens ne s’ingèrent pas dans la politique rodriguaise et vice-versa, directement ou indirectement et cela doit continuer. Sa bann leader ki pe rod destabiliz politik dan Rodrig la est une menace pour l’autonomie. Car tous nos élus locaux doivent pouvoir travailler avec n’importe quel gouvernement élu à Maurice. Il faut sanctionner l’OPR, le MR et tou bann parti sipaki la.» Johnson Roussety du Front patriotique rodriguais (FPR) ne cache pas son animosité face à la décision du PMSD d’aligner deux candidats dans la 21e circonscription. 

La présentation des deux candidats du FPR a eu lieu hier, samedi 18 octobre. Ils sont : Johnson Roussety lui-même et Joseph Rommel Farla. 

Johnson Roussety dit craindre l’abstention pour ces élections et insiste que le FPR est des plus méritants. «Kandida OPR finn dormi pandan sink an. MR en chute libre, kandida PMSD travay avek remote control kot tou desizion pran dan Moris. Moi je serai la pendant encore 40 ans. Et avec mon colistier je vous demande de ne pas succomber aux choix éphémères.»

Joseph Rommel Farla est de son côté d’avis que Rodrigues ne sait pas formuler de revendications comme il se doit. «Le peuple ne connaît pas ses droits ni comment prendre ses responsabilités. Un Mauricien qui vote à Maurice vote avec son intelligence. Il faut enseigner cela aux Rodriguais qui se laissent facilement berner par les promesses et le gain facile. Ce qui est dangereux aujourd’hui, c’est qu’il y a un parti politique qui vient de Maurice et qui essaie de diviser le peuple. Samem parti ti fer maler rodrige dan le pase ek nou finn al fer prizon pou tir li la. Zordi pa retom dan so piez. C’est la faute à nos dirigeants qui ont laissé une brèche pour que ce parti puisse s’y infiltrer. Nous sommes en danger avec ce parti qui vient de Maurice», déclare-t-il, lançant un appel aux Rodriguais de faire le bon choix. 

C’est ce soir, dimanche 20 octobre, que le PMSD devrait pour sa part annoncer qui sera ses candidats à Rodrigues. Rendez-vous est pris à Port-Sud-Est.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires