Bashir Jahangeer tire un trait sur le MSM

Avec le soutien de
Le député sortant du MSM était face à la presse ce lundi 14 octobre.

Le député sortant du MSM était face à la presse ce lundi 14 octobre. 

«Monn zoinn MSM en 1995…» Bashir Jahangeer tire cependant un trait sur le MSM, mécontent de n’avoir pas eu d’investiture pour ces législatives. Pourquoi ? Face à la presse ce lundi 14 octobre, il a soutenu qu’il est sous l’impression d’avoir été écarté parce que «mo trop poz question dans Parlement. Pas coné si vrai».

Bashir Jahangeer, lui, est persuadé que ses questions sont «pertinentes» . Car ce sont des questions «ki lepep poz zot». «J’ai posé au moins 200 PQ. Des ministres se sentent embarrassés. Pourquoi ? Parce qu’ils ne sont pas à l’aise avec leur dossier. Ils m’appellent le soir pour me demander d’annuler ma question au Parlement.» 

Au final, c’est le Muvman Liberater qui serait derrière sa «non investiture». «Seki monn aprann sé ML kinn dir pa pran moi», soutient Bashir Jahangeer. Ce dernier explique qu’il a rencontré le Premier ministre mardi. «Linn dir moi donn enn coud’main…»  

Mais Bashir Jahangeer, lui, a du mal à faire la part des choses. «Kan pa donn ou ticket sa ve dir pann évalué compétens mé inn privilégié copain copinn.»

Il évoque d’ailleurs plein de projets qui n’ont pas été réalisés mais qui ont été annoncés. Rivière-des-Anguilles Dam «ti bizin fini al de lavan. Nanien pann fer». «Nu ti fer promesse delo 24/7. Pann ressi zordi.» Il retient aussi le projet de Rivière-du-Poste pour l’agrandissement de Pont Rouge. «5 ans inn fer site visit tou. Zamé inn demaré.» 

 Le député sortant du n°13 affirme ne pas comprendre pourquoi il se dit qu’il «tir bal lor gouvernement». Pour lui, il faut mettre des technocrates au sein des différents ministères pour des décisions avisées. Et prend pour exemple la construction de la route Decaën. «Li pann résoud nanié. Inn amenn 4 exper pu vinn gueter…» Autant de situations qui exaspèrent Bashir Jahangeer. 

Va-t-il rejoindre le PMSD ?

Quelle est la suite pour lui ? D’autant qu’il a souvent été vu avec les élus du PMSD. «Mo pe pran enn tan de réflexion», dira-t-il. 

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires