Nº 3: les candidats MSM insistent sur le progrès accompli

Avec le soutien de
Mahmad Bocus, Anwar Husnoo et Parwez Nurwoollah aux côtés de Raouf Gulbul au no. 3 jeudi 10 octobre.

Mahmad Bocus, Anwar Husnoo et Parwez Nurwoollah aux côtés de Raouf Gulbul au nº 3 jeudi 10 octobre. 

Trois candidats ont été désignés par le MSM au nº 3 : Mahmad Bocus, Anwar Husnoo et Parwez Nurwoollah. Tous étaient présents lors d’une réunion dans la circonscription ce jeudi soir. 

Parwez Nurwoollah: «Mo promet enn campagne sans coups bas»

Il était le Campaign Manager d’Aadil Ameer Meea en 2010. Face à l’assistance, Parwez Nurwoollah a indiqué qu’il ne veut pas être élu en «faisant une campagne sale».

Il a aussi tenu à remercier le Premier ministre qui lui a fait confiance. Retraçant son parcours, il a indiqué que sur une question de principe, il a quitté le gouvernement en 2009. «Mo ti intégré MMM parski mo ti croir dan so combat.» Et «leker inn casé kan lalians inn casé.» Mais, «Dieu merci Collendavelloo inn met enn lalyans avec MSM.» Pour lui, ce que le MMM n’a pu faire pendant cinq ans, Pravind Jugnauth, Ivan Collendavelloo et sir Anerood Jugnauth ont réussi. «Paul comié tan pou embet ou ?» demande-t-il. «Lot koté si ou dir moi ou soutenir enn leader PTr ki ena tralala… Kot ou moralité ?»

Mahmad Bocus: «Pran destin dan nou lamé» 

Pour Mahmad Bocus, «nou lor enn chan de batay». La guerre des idées fait rage mais «enn lokasyon ki gagner pou pran destin dan nou lamé». Pour lui, il ne fait pas de doute : «pa bizin perdi letan lor MMM». Avant de mettre en avant les réalisations du gouvernement sous Pravind Jugnauth. «Metro, pension finn monter en flèche, bann grand dimounn zot lavi finn ameliorer… » «Get enn koté Navin et so lekip et atann geter ki kalité deal Pravind Jugnauth pe amener. Pravind Jugnauth li différent parski li jeune li ena energie.»

Anwar Husnoo: «Fer nou confians encor»

Avant même qu’il ne prenne la parole, Anwar Husnoo a eu droit à une standing ovation. Son discours est axé sur le progrès à Roche-Bois promis en 2014. Et de citer les nombreux projets entrepris dans cette circonscription. «Kouma ounn fer konfians en 2014 fer nou konfians encor», insiste Anwar Husnoo avant d’enchaîner sur l’augmentation de la pension de vieillesse ou encore le salaire minimum «pour vivre confortablement». «Reflechi et décider. Pour moi, le choix est clair.»

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires