Navin Ramgoolam: «MSM pé fann fos rimeur»

Avec le soutien de

Après une rencontre  avec des membres exécutifs du PTr ce mardi 8 octobre , Navin Ramgoolam a pris la parole pour confirmer l’alliance avec le PMSD. Cependant, il maintient toujours le flou autour de la circonscription où il sera candidat.

L’alliance avec le PMSD a été ratifiée cet après-midi. C’est le leader des travaillistes lui-même qui l’a annoncé. «PMSD zamé inn kit mwa a terre» a-t-il dit. Quant au MP de Jean-Claude Barbier, il attend une décision de la cour sur l’utilisation du nom «Mouvement Patriotique» avant de ratifier l’alliance. Dans la foulée, Navin Ramgoolam a fait savoir que l’alliance fraîchement formée tiendra un meeting commun le vendredi 11 octobre prochain à 17h30 à Flacq et un congrès le dimanche 13 octobre.

Parlant de sa candidature, Navin Ramgoolam n’a pas levé le voile sur la circonscription où il se présentera. Il a évoqué le nº 7, le nº 9 et le nº 10. Mais pas que. «Kapav niméro 5 ossi», a précisé Navin Ramgoolam.

Quant à la tension entre le PMSD et Shakeel Mohamed concernant le poste de Deputy Prime minister, Navin Ramgoolam en a démenti catégoriquement l'existence. «MSM pé fann ban foss rumeurs. En 1999, zot ti dir mem zafer.» Parlant de la volte-face d’Alan Ganoo,  l’ancien Premier ministre se dit surpris, surtout qu’il a eu plusieurs rencontres avec le principal concerné et Tania Diolle.

Publicité
Publicité
Soutenez lexpress.mu

Pendant cette période post-confinement et en attendant que les nuages économiques associés au Covid-19 se dissipent, profitez de l’express, Business Mag, Weekly, 5-Plus Dimanche, de tous vos magazines préférés et de plus de 50 titres de la presse Française, Afrique et Ocean indien sur KIOSK.LASENTINELLE.MU.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous !

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x