«Tonn pran permision ek nou pou vin premyé minis?» demande le Mouvement Ti Planter Cannes à Pravind Jugnauth

Avec le soutien de
Les planteurs de cannes s'étaient rassemblés à l'auditorium Octave Wiehe.

Les planteurs de cannes s'étaient rassemblés à l'auditorium Octave Wiehe.

En période de campagne, les animosités ont été mises de côté et les planteurs de cannes sont courtisés. Ainsi, Paul Bérenger a répondu à l’appel de son ex-leader adjoint pour parler du sort des petits planteurs de cannes. Navin Ramgoolam était aussi de la partie. Quant à Pravind Jugnauth, il n'a pas répondu à l’invitation, ce qui n’a pas plu aux dirigeants du mouvement…

«To pé dir pann pran permision ek twa pou met to nom lor linvitasion. Tonn pran permision ek nou pou vin premyé minis twa?» a sèchement demandé Kailash Ramdharry, membre du mouvement. Ce dernier est aussi revenu sur la raison que le Premier ministre a évoquée pour justifier son absence : le fait que son nom ait été mal orthographié sur la carte d’invitation. 

Pradeep Jeeha, porte parole des planteurs, a aussi rappelé ce problème et, dans la foulée, a remercié les deux anciens Premiers ministres présents dans l’assistance. Ces derniers ont, eux, sympathisé avec les planteurs. 

Quant à l’assistance, elle était composée de Patrick Assirvaden, Suren Dayal, Ritesh Ramful, Arvin Boolell, Yan Hookoomsing, Pratibha Bholah, Osman Mahomed, Jean Claude Barbier, Nuvin Unnoop, Malini Sewocksingh, Sheila Bunwaree, Madan Dulloo, Mookeshwar Choonee et des planteurs…

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires