Clip viral: les misères de la presse deviennent un enjeu électoral

Avec le soutien de

Depuis peu, un clip agite les réseaux sociaux. Mis en ligne par le groupe «EnOugh is EnOugh», la vidéo reprend les actes d’intimidation vis-à-vis de la presse libre et indépendante dans le sillage du scandale Yerrigadoogate, entre autres.

Peu après l’éclatement de cette affaire politico-financière, les domiciles de Nad Sivaramen, Axcel Chenney et Yasin Denmamode avait été perquisitionnés. On peut y voir les confrères réunis, le 25 septembre 2017, dans l’enceinte des Casernes centrales, en face des bureaux du CCID, apportant leur soutien aux trois journalistes-investigateurs.

Le clip reprend aussi d’autres incidents, dont les convocations par la police de la journaliste-satirique Anju Ramgulam et de la rédactrice en chef Touria Prayag. Le clip prend fin sur l’actionnariat des nouveaux médias pro-gouvernementaux, dont la radio de Sunil Gohin et des titres du bookmaker Michel Lee Shim, qui vise à maquiller le régime du Premier ministre actuel. Cette vidéo d’un peu plus de huit minutes prouve que le traitement subi par la presse indépendante par le pouvoir en place est devenu un important enjeu électoral.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires