Pravind Jugnauth sur Ramgoolam: un bandit reste un bandit

Avec le soutien de
Le Premier ministre s’est exprimé à l’occasion de l’inauguration d’un village hall à Britannia, ce vendredi 13 septembre.

Le Premier ministre s’est exprimé à l’occasion de l’inauguration d’un village hall à Britannia, ce vendredi 13 septembre.

«Ou koné enn bandi li pou ress enn bandi mem.» Le Premier ministre n’a eu que cette phrase, ce vendredi 13 septembre, à Britannia, sur le non-lieu prononcé en faveur de Navin Ramgoolam dans le cadre de l’affaire Roches-Noires.

Pravind Jugnauth a réagi aux questions des journalistes. Le fait que Navin Ramgoolam ait été blanchi dans ce procès ne change pas sa perception de son rival politique. C’était à la fin de l'inauguration d'un village hall.

 
 

Plus tôt, il a tenu un discours, en mode campagne électorale. Pour lui, il ne fait pas de doute. S'il a tant accompli en «deux ans et demi», il pourra encore plus accomplir avec un autre mandat. «Mo pou transform le pei

Tout comme la veille à La Clémence, Il en a profité pour faire le bilan établi depuis qu'il est le chef du gouvernement dont la Negative Income Tax, le salaire minimum ou encore la loi sur l'emploi et sans oublier le Metro Express.

Et de rappeler avec insistance qu'il agit différemment de l'ancien régime. «Zot kapav kont lor mwa. Mwa mo pa zis koz gran gran kozé, mé mo fer li.»

Pravind Jugnauth n'a pas manqué de lancer des piques à l'opposition notamment sur le dossier Chagos. «Zot kozé zot fer enta tapaz mé mo pa port atansion. Mo less zot fer tapaz é mo konsantré mwa lor travay. Nou pé bouz divan é mo pé fer kitsoz dan ou l'intéré

Le Premier ministre s'est dit fier des propos tenus par le pape lors de sa récente visite au pays.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires