Pravind Jugnauth: «Mo ena travay pou fer»

Avec le soutien de
Le Premier ministre a inauguré un complexe polyvalent hier à Petit-Verger, dans sa circonscription.

Le Premier ministre a inauguré un complexe polyvalent hier à Petit-Verger, dans sa circonscription.

Une marquise qui fait salle comble. Un autobus pour assurer le transport des villageois. Des adeptes d’arts martiaux qui évoluent sur scène et qui cassent une brique à coups de marteau, posée sur le ventre de l’un d’entre eux. Dans l’assistance, Ken Arian, Senior Adviser, assis derrière le Premier ministre. Et Neeta Persand de la cellule de communication au bureau du Premier ministre, également présente. C’était hier soir dans la circonscription du Premier ministre, pour l’inauguration d’un complexe polyvalent d’un étage construit à Petit-Verger.

Cette infrastructure, au coût de plus de Rs 14 millions, bénéficiera à «environ 6 000 habitants» selon le Chief Executive du conseil de district, Ramesh Basenoo. C’est l’occasion choisie par Pravind Jugnauth pour déclarer : «Lasanblé pa pou disoud de sito. Mo éna travay pou fer.»

Un tantinet ironique, il a lancé : «Je sais qu’on va vers la fin du mandat. Éna pe kalkil éleksion pé vini. Éna pé kalkil ki, kan parlman pou repran, mo pou disoud lasanblé.» La reprise des travaux parlementaires est prévue le 13 septembre.

Durant son discours, le Premier ministre a donné un indice de son calendrier de travail. Les projets de loi qui seront débattus à la reprise des travaux parlementaires. Mais aussi l’inauguration du Metro Express. La date de l’inauguration «kapav pou premié sémenn oktob posibléman ». Pravind Jugnauth a alors invité à la patience : «Mo dir pa présé. Éleksion pa de sito.» Avec cette nouvelle annonce, il semblerait que la partielle à Piton–Rivière-du-Rempart (n°7) soit remise sur les rails.

Pravind Jugnauth a aussi affirmé avoir rencontré les responsables d’une grande institution pour l’organisation probable d’un «grand événement l’année prochaine». Manifestation qui utilisera les infrastructures utilisées pendant les Jeux des îles, dont le complexe de Côte-d’Or. Mais Pravind Jugnauth n’en dira pas plus, préférant attendre, dit-il, que le projet soit finalisé.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires