MBC: Minister Broadcasting Corporation (part III)

Avec le soutien de
On ne compte plus le nombre de fois où les noms des ministres sont mentionnés.

On ne compte plus le nombre de fois où les noms des ministres sont mentionnés.

Guerre intestinale, injures insultes, contestations et pour finir, démission du directeur de la MBC. C’est le feuilleton auquel ont eu droit les Mauriciens cette semaine. Si Anooj Ramsurrun parle de devoir accompli, rappelons que, lui aussi, avait promis du changement, surtout au niveau du journal télévisé. Mais à 19h30, les ministres continuent de défiler sur le petit écran. Trois ans après, voici la suite de cette telenovela qui n’a rien à envier à Marimar ou ‘Tulsi’. Preuve sur une semaine.

12 août 

Quoi de pire que d’écouter Pravind Jugnauth (PJ) s’adresser aux jeunes collégiens lors de la Journée internationale de la jeunesse ? «Vous avez la responsabilité de mener à bien le développement du pays !» lance-t-il. Ou encore «donnez-nous quelques années, le peuple verra les résultats !» Oops, M. le Premier ministre, vous vous êtes trompé d’audience ! Ces jeunes n’ont pas encore l’âge de voter.

Petit intermède de la ministre Leela Devi Dookun-Luchoomun lors du même événement. Après tout, elle est bien la ministre de l’Éducation. Retour rapide en studio pour réintroduire à nouveau le Premier ministre pour le même événement. Cette fois, il visite les stands des jeunes inventeurs en herbe et discute brièvement avec eux. Sans oublier à la fin, la photo de PJ entouré de collégiennes, telle une star bollywoodienne.

Après ces longues sept premières minutes dédiées à Pravind Jugnauth, on parle entre autres de la rentrée du secondaire, de la météo, du nouvel arrêt d’autobus à Rose-Hill…

Mais n’ayez crainte, les journalistes de la MBC n’ont pas oublié la minute de gloire obligatoire des ministres. Atelier de travail du Tourism Employees Welfare Fund : le ministre Anil Gayan parle des dangers qui guettent le tourisme, entre autres, et affirme que les réseaux sociaux sont dangereux pour le secteur.

Nous avons droit également à un double reportage sur l’Eid-ul-Adha (ils ne savaient plus lequel passer), ensuite un reportage sur les vêtements liturgiques pour la visite du pape ainsi qu’un petit tour d’horizon des prières faites dans le mois sacré de shravan pour les hindous.

Pour clore le journal télévisé (JT) en ce début de semaine, le ministre des Sports, Stephan Toussaint. Il encourage les athlètes qui participent aux Jeux d’Afrique à ramener des médailles.

13 août

On lance le JT avec Pravind Jugnauth, who else ? Séance parlementaire oblige, déclaration du Premier ministre sur le Workers Rights’ Bill. Quoi de mieux que de tirer à boulets rouges sur les Rouges ?

Place ensuite à Ashit Gungah pour la Private Notice Question (PNQ) sur les produits pétroliers. Puis, enter Ivan Collendavelloo. Le ministre de l’Énergie évoque le Renewable Energy Roadmap pour la production d’électricité et faciliter l’investissement dans le secteur de l’énergie

Retour sur Pravind Jugnauth au Parlement. Cette fois, tout d’horizon de la Prime Minister’s Question Time. Vente de casinos, fonds de solidarité africaine ou encore drains. On indique rapidement que Pravind Jugnauth a aussi donné des détails sur le nouveau directeur de l’Audit qui, note-t-on, a 34 années de service au sein de la fonction publique. Mais l’on ne pipe mot sur le fait qu’il y aurait conflit d’intérêts, que c’était là la question. Mais non, juste des détails sur le Monsieur…

Tout à fait autre chose à présent, on parle de la fiche de paie électronique. Pas de ministre en vue mais les intervenants insistent et répètent, c’est en ligne avec la Vision 2030 du gouvernement, le gouvernement pense que…

Apparaît alors la tête du ministre Mahen Seeruttun. Il récompense les enfants des planteurs qui ont réussi à leurs examens. Pas de prise de parole, comment ça se fait ?

Et après, on retrouve le ministre Yogida Sawmynaden à un symposium de la Tamil Speaking Union sur la langue et la culture tamoule. Quoi de mieux pour cela que le ministre de la Technologie ? Le président par intérim Barlen Vyapoory y est aussi. Et le ministre de la Culture alors ? À noter aussi que le symposium a eu lieu samedi et on est déjà mardi.

Tout à fait autre chose à présent, le «ministre du Hadj» Showkutally Soodhun en Arabie Saoudite. On le voit, le crâne luisant, s’afficher aux côtés du prince Bin Aziz Bin Naif Bin Abdool Aziz et le prince Salman, son bon ami de longue date. Une rencontre qui s’inscrit bien sûr dans les discussions sur le pèlerinage à La Mecque.

Retour à Maurice pour le lancement d’une expo-vente. Celle-ci s’est faite en présence de la speaker de l’Assemblée nationale Maya Hanoomanjee… la semaine dernière !

Après 50 minutes, on y va pour le segment spécial Assemblée nationale. Quoi ? Et c’était quoi les 14 minutes du début alors ? Re-Ashit Gungah sur la PNQ, Stephan Toussaint sur l’académie de football, Nando Bodha sur les fonds supplémentaires pour le pont A1-M1 (car on y a décelé des faiblesses au niveau du terrain bien sûr) et rere-Stephan Toussaint pour la rénovation de notre karo pomdeter national, le stade George V. On sent venir la ministrose chronique, pas vous ?

14 août

Retour au Parlement ! C’est Soodesh Callichurn qui lance le bal des ministres et députés avec son discours sur le Workers Rights’ Bill. Il descend Navin Ramgoolam et Arvin Boolell en flammes.

Le leader de l’opposition Xavier-Luc Duval a lui aussi sa minute de gloire au JT, suivi de l’intervention d’Ivan Collendavelloo sur cette loi. Place ensuite à Pravind Jugnauth qui évoque la récompense des athlètes après les JIOI. Circonstances exceptionnelles obligent, le gouvernement a accordé toute la considération nécessaire pour soutenir les sportifs, dit-il.

On nous annonce également la démission d’Anooj Ramsurrun de la MBC. «Réunion émouvante avec le personnel de la MBC», annonce-t-on. Câlins, bisous, au revoir et à jamais… Enfin on ne sait jamais.

Pour changer d’air, direction la Banque de Maurice, où Pravind Jugnauth procède au lancement de «MauCas». Le Premier ministre annonce aussi qu’une Central Bank Digital Currency est en préparation. Nous aurons nous aussi notre bitcoin local. Le PM dit vouloir une «cashless society», cashless comme dans on-est-sur-la-paille peut-être ? Mystère et boule de gomme.

Le ballet des ministres se poursuit, cette fois-ci avec Nando Bodha qui dévoile une campagne de poster à l’arrière des autobus. «To baté, to laké», ou quelque chose de similaire !

On y va cette fois-ci pour le ministre mentor, sir Anerood Jugnauth, qui rencontre une délégation de l’African Commission in Human Rights. On n’allait quand même pas lui faire pipi dessus, voyons.

On se rend ensuite au no 9, où la régionale du MSM a tenu une conférence de presse. Qui a dit que les députés orange de l’endroit ne travaillent pas ? Quel toupet, quel boulot. On passe ensuite à Fazila Jeewa Daureeawoo, à la mairie de Beau-Bassin-Rose-Hill ! Elle participe au lancement officiel de l’expo-vente nationale, à l’intention des femmes entrepreneures. Déclaration, encouragement et basta.

Tiens, encore l’Assemblée nationale ! 10 minutes au début du JT n’étant pas suffisant, on y va pour 10 minutes supplémentaires, à regarder des extraits des intervenants. Vivement demain, on vous dit.

15 août

Que se passe-t-il ? Miracle, un seul ministre fera son apparition lors de ce JT ! On y voit Ivan Collendavelloo pour le lancement du plan stratégique et le roadmap de l’Utility Regulatory Authority. On descend le Parti travailliste, on parle de loi, on mentionne les Independent Power Producers et c’est bon.

Sinon, on évoque l’Assomption, rakhi, le lancement de la SBM au Seychelles, un accord signé avec Airmate, les célébrations de l’Indépendance de l’Inde ou encore l’élection des nouveaux membres du Media Trust.

16 août

C’est le verre à la main qu’on retrouve Pravind Jugnauth, Barlen Vyapoory, Ivan Collendavelloo et Nando Bodha à la réception offerte par le Haut-commissariat indien. Ils fêtent le 72e anniversaire de l’Indépendance de la Grande péninsule et les 150 ans du Mahatma Gandhi. Dans l’assistance, on entrevoit Ravi Rutnah ou encore les ministres Roopun, Wong, Koonjoo et Callichurn. Sir Anerood Jugnauth et lady Sarojini sont également présents.

Retour au Parlement, pour la dernière séance avant les vacances. La MBC nous propose une salade mixte, avec des interventions de plusieurs ministres et députés de la majorité et de l’opposition.

On change de registre cette fois-ci, on assiste à une cérémonie de remise de chèques pour ceux qui veulent «koul dal». C’est le ministre Jhugroo qui est à l’honneur. «Le PM inn revwar kriter pou donn dimounn lokazion gagn lakaz desan.»

Un peu de culture pardi. Le ministre Roopun a procédé à la réouverture du musée d’histoire naturelle. «Il y a des couleurs et de la modernité pour attirer les jeunes», annoncet-il. On évitera de parler de fossiles, hein ?

Temps d’antenne accordé ensuite à Alan Ganoo, suivi de Sylvio Michel lors des conférences de presse. Et l’on termine en beauté avec la speaker Maya Hanoomanjee, lors d’une cérémonie à l’ambassade du Bangladesh, en honneur à un défunt tribun. Vous en redemandez ?

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires