Paul Bérenger: «Honte à l’ADSU ! Cette drogue est entrée dans le pays sous leur nez»

Avec le soutien de
Le leader du MMM a rencontré la presse ce samedi 13 juillet.

Le leader du MMM a rencontré la presse ce samedi 13 juillet.

«Un situation de plus en plus malsaine règne au sein du Parlement.» Déclaration de Paul Bérenger ce samedi 13 juillet lors de la conférence de presse hebdomadaire du Mouvement Militant Mauricien (MMM). Il déplore l’heure jusqu’à laquelle le Parlement a siégé hier, vendredi 13 juillet. «Le Parlement a siégé jusqu’à deux heures du matin. C’était juste pour nous fatiguer, surtout Shakeel Mohamed. Pendant que nous sommes obligé de siéger, un malélevé, Pravind Jugnauth, s’est levé, il est parti dormir. Ce sera encore pire mardi prochain.»

Paul Bérenger est revenu sur la saisie de 92,5 kg de cocaïne dissimulés dans un tracteur. «Cette drogue est entrée sous le nez de la douance. Les médias ont flatté l’ADSU alors que c’est une honte ! Vivman prosenn gouvernma remplas l’ADSU !» Paul Bérenger soutient qu’il faut du changement à l’ADSU, surtout à la tête. «Pli vit eleksyon vini, pli vit sa dé bébet la disparet. L’ICAC et l’ADSU.»

Selon le leader des Mauves, la Dangerous Drugs Act (DDA) est complètement dépassé. «Il faut traiter les consommateurs comme des malades, pas des criminels. La DDA montre que le gouvernement est bloqué, surtout SAJ, qui jusqu’aujourd’hui est le vrai Premier ministre. C’est lui qui répond, pas Pravind Jugnauth !» Paul Bérenger indique qu’il y a urgence, il faut amender la DDA afin que les petits consommateurs ne se retrouvent pas en prison.

Le leader du MMM est également revenu sur la motion pour l’inclusion de l’archipel des Chagos dans une circonscription. C’est un manque de respect, s’insurge Paul Bérenger, de ne pas avoir consulté les Chagossiens avant d’emmener cette motion. «C’est hier qu’on a su que le Chagos Refugees Group a proposé quelque chose de différent de la motion de Pravind Jugnauth.» La balle est dans le camp de l’Electoral Boundaries Commission, affirme-t-il. «Dans les faits, ce n’est que lorsque nous avons récupéré les Chagos et que le repeuplement aura lieu qu’il faudra reconsidérer

Autre sujet abordé lors de cette conférence de presse, le Finance Bill qui sera présenté au Parlement le mardi 16 juillet. Paul Bérenger a également évoqué la vente de Maubank, de la NIC et des casinos, entre autres actifs, afin de pouvoir alléger la dette du pays.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires