Roches-Brunes: une quinquagénaire allègue avoir été menacée à l’aide d’un revolver

Avec le soutien de
[Photo d’illustration] La femme affirme avoir vu quelqu’un tirer un coup de feu en l’air.

[Photo d’illustration] La femme affirme avoir vu quelqu’un tirer un coup de feu en l’air.

Elle allègue avoir été menacée par un groupe munis de sabres, katanas et revolver. Cette habitante de Roches-Brunes, âgée de 54 ans, a porté plainte au poste de police de Camp-Levieux hier, samedi 22 juin.

Dans sa déposition, la quinquagénaire a affirmé qu’elle était dans sa cour lorsqu’elle a remarqué le groupe, qui s’était assemblé non loin de son domicile. A un moment, un des membres aurait sorti un revolver et a tiré un coup en l’air. Par la suite, le groupe s’est dispersé à bord de plusieurs véhicules. 

Une équipe policière de Camp-Levieux, menée par les inspecteurs Balladin et Teckah sous la supervision de l'assistant surintendant de police Earally et des elements de la Criminal Investigation Division de la Western Division sous la houlette des surintendants de police Monvoisin et Seebaluck, a été mandée sur les lieux. L’aide de la Explosive Unit et le Scene of Crime Officers a aussi été sollicitée. 

Selon les premiers éléments de l’enquête, aucune balle n’a été retrouvée dans les alentours. De plus, les voisins de la femme ont affirmé n’avoir rien entendu. L’enquête se poursuit et un véhicule a été sécurisé pour être examiné. Deux hommes ont été interrogés puis autorisés à partir.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires