Dev Virahsawmy: MMM, MSM, PTr, trois tours et puis s’en va

Avec le soutien de
En décembre 2016, lors d’un meeting du PTr à Quatre-Bornes, Dev Virahsawmy (au centre) est aux côtés, entre autres, de Navin Ramgoolam.

  En décembre 2016, lors d’un meeting du PTr à Quatre-Bornes, Dev Virahsawmy (au centre) est aux côtés, entre autres, de Navin Ramgoolam.  

Il aura fait le tour des trois partis nationaux (le Mouvement militant mauricien - MMM, le Mouvement socialiste militant - MSM et le Parti travailliste - PTr). Aujourd’hui, il préfère faire de la politique autrement, c’est-à-dire pas au sein des partis politiques existants.

«Je vais continuer à œuvrer pour le pays mais je ne me sens plus à l’aise au sein des partis politiques. J’y ai cru et j’ai essayé, d’abord avec le MMM, puis avec le MSM, et ensuite, depuis 2015, avec le PTr, qui était alors au fond du gouffre», explique Dev Virahsawmy à l’express. Il nous a fait parvenir une lettre à cet effet (voir ci-après).

Dev Virahsawmy n’a pas voulu expliciter les gouttes d’eau qui ont fait déborder le vase, mais d’aucuns pensent que deux événements seraient à l’origine de ce départ. «Il y a eu un débat assez virulent sur Narendra Modi dans les colonnes de l’express. Yatin Varma s’en est pris à Dev Virahsawmy, qui s’est exprimé sur le PM indien. Puis il y a eu l’affaire Betamax», explique un proche de Virahsawmy.

Mais au sein des Rouges, personne ne met en avant ces incidents, et on explique que Dev Virahsawmy était régulièrement absent des activités du parti pour des raisons de santé.

Le jour de la victoire, le 22 septembre 1970, à Triolet.

Interrogé le président du PTr, Patrick Assirvaden, n’a pas souhaité réagir sur la démission de Dev Virahsawmy du parti. «Je n’ai pas encore pris connaissance de sa lettre. Je ne peux donc pas commenter là-dessus.»

Dev Virahsawmy, 77 ans, a été le tout premier député du MMM, en septembre 1970, quand il se fit élire au n°5, Pamplemousses-Triolet, lors d’une élection partielle.

La lettre de Dev Virahsawmy :

«Pou tou dimoun ki konserne

An 1968, mo ti fer konfians Paul Berenger ki ti pe koz langaz sosialis. Mo ti kwar li. Mo ti fer erer.

An 1983, mo ti fer konfians Aneerood Jugnauth ki ti pe koz langaz linite nasional. Mo ti kwar li. Mo ti fer erer.

An 2015, apre bate bef ki Parti Travayis ti gagne, mo ti desid pou donn zot enn koudme pou redibout lor zot lipie parski Navin Ramgoolam ti pe koz demokratizasion lekonomi. Me kan mo aprann ki kontra BETAMAX ti ilegal e ki pe fer nou kwar ki kontra IPP (Independent Power Producers) ki permet prodikter kouran soler, eolienne ets. vann zot prodwi ar CEB mem zafer ar kontra BETAMAX, mo oblize axepte ki sa santi marday. Mo rekonet mo erer.

ME MO PA REGRETE KI:

Mo ti kwar e mo ankor kwar dan lendepandans mo pei ki pa “La Petite France ou Little India”;

Mo kwar ki Arsipel Moris se bann lil kreol kot nou tou nou bann imigran sorti Lerop, Lafrik ek Lazi;

Mo kwar nou kapav ek bizen kre enn Nasion Larkansiel dan Repiblik Maritim Moris;

Mo kwar dan nou lang nasional Morisien; Mo kwar ki lafwa dan Bondie ek Marxism zot konpatib;

Mo touzour kwar ki system kapitalis – sirtou so version extre- mis, neoliberal – pe touy nou planet;

Mo touzour kwar ki limanite bizen ek kapav envant enn nouvo system ekonomik ki pou permet dimoun viv dan lape ek lazistis.

Mo kone ki laz ek PPS (Post-Polio Syndrome) pe fer mo soley galoup ver lorizon dan lwes me malgre sa, ena detrwa ti travay ki mo ti’a kontan konplete. Zot konsern sirtou devlopman literesi bileng (Morisien-Angle) pou bann vwayan ek non-vwayan.

Malgre difikilte ki enn andikap done, mo finn gagn enn bon lavi parski mo antoure par mo fami ek detrwa kamarad senser ki pran mwa kont. Ena dimoun ki apresie mo kreasion literer. Mo dir zot mersi. Ena osi ki pa dakor ar mo travay literer ek lengwistik. Se zot drwa.

Mo pou kit deryer mwa plizier santenn poem, plizier douzenn tizistwar ek pies teat ek detrwa morso proz literer – nove- la/roman. Seki anvi konn mwa enpe pli bien pou kapav lir zot lor https://boukiebanane.com

Mo sel sagren se ki mo pa pou la pou ed mo trwa tizan- fan, Taz, Yann ek Rachel fer fas bann gran difikilte kouma glo- bal warming, sanzman klimatik ek destriksion biyo-diversite. Bondie beni mo zanfan!

AMENN, AMINN, OM

DEV VIRAHSAWMY

(A.K.A NARENDRAJ VIRAH SAWMY)»

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires