Vinobha Gooriah au service de la patrie

Avec le soutien de
L’ancien élève du collège Royal de Port-Louis compte désormais rester à Maurice.

L’ancien élève du collège Royal de Port-Louis compte désormais rester à Maurice.

Marié à une Indienne, il a vécu 27 ans aux États-Unis. Toutefois, il a choisi de retourner au pays pour être au service de la population. Lui, c’est Vinobha Gooriah, bientôt 70 ans.

L’habitant de Goodlands possède non seulement un MBBS de Jawaharlal Institute of Postgraduate Medical Education & Research, Inde, mais il a également fait des études en psychiatrie et neurologie aux ÉtatsUnis. Cela lui a permis d’exercer en tant qu’éducateur dans différentes institutions secondaires à Maurice, dont l’université de Technologie, mais également aux États-Unis.

Pourquoi avoir pris la décision de retourner dans son île natale malgré toutes les ouvertures à l’étranger ? D’autant plus qu’il a reçu plusieurs prix pour sa contribution au domaine de l’enseignement. En 2012, par exemple, il a reçu le prix d’Outstanding Teacher parla Robert Wood Johnson Medical School.

Vinobha Gooriah, que nous avons rencontré dans les locaux de La Sentinelle lundi, explique qu’il veut apporter son aide et son savoir-faire, surtout à la population mauricienne, étant donné qu’il a déjà travaillé à l’étranger. Comment ? «Certaines personnes, proches, amis, connaissances, viennent me voir avec leurs soucis, que ce soit sur le plan professionnel ou personnel. Je fais de mon mieux pour que ces gens se sentent bien dans leur peau.»

Son épouse partage sa vision. C’est lorsqu’il faisait ses études en Inde qu’il a rencontré son âme sœur. Ils se sont mariés en 1981. Elle l’a accompagné à Maurice lorsqu’il a pris la décision de rentrer. «Mon épouse reste toujours à mes côtés.»

Ils ont été notamment motivés par le Diaspora Scheme, introduit par le gouvernement en 2015. Leurs enfants, un garçon et une fille, qui ont la double nationalité, vivent à New York et en Caroline du Sud respectivement. «Il était temps pour moi de revenir et d’être au service de mon pays», insiste cet ancien élève du collège Royal de Port-Louis.

Vinobha Gooriah compte y rester, même s’il souhaite se rendre aux ÉtatsUnis de temps en temps. D’ailleurs, sa belle-fille attend un heureux événement dans les mois à venir. Une autre distinction vient donc s’ajouter à une déjà longue liste: celle d’être grand-père.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires