Le MMM réclame la démission de Collendavelloo

Avec le soutien de
Le MMM réclame la démission de Collendavelloo.

Le MMM réclame la démission de Collendavelloo.

Il n’a pas mâché ses mots sur la situation à St-Paul suite à l’arrestation de 13 personnes. Selon Paul Bérenger, qui animait sa conférence de presse hebdomadaire ce samedi 20 avril 2019, le ministre des Services publics doit démissionner. 

«Nu constate l’échec total WMA et CWA. Collendavelloo bisin demissioner pu promes non tenues ek cafouillaz kine ena.»  Le leader du MMM dénonce aussi la répression envers des habitants arrêtés suite à leur protestation. Paul Bérenger dit comprendre l’exaspération  des habitants de la région.

Ironiquement, Paul Bérenger affirme qu’à Maurice soit il y a la sècheresse ou l’inondation soit une puanteur à cause de l’eau usée. A une question de la presse sur la charge provisoire qui n’a toujours pas été revue, le leader des Mauves dira que depuis quatre ans le gouvernement l’a promis. «Mo croire gouvernma pé paniker vremem.»

Paul Bérenger a également commenté le transfert au sein de la force policière. Il affirme ne pas trouver «normal di tou»  que c’est un simple surintendant de police soit nommé à la tête du NSS. Parlant de l’ASP Manoj Luchan, le leader du MMM a déclaré qu’il ne comprend la «sanction» qui a été prise contre lui après qu’il ait assisté à une réunion du MSM, puisque ce haut-gradé de la police se retrouve aujourd’hui à la tête de la Passport and Immigration Office.

Publicité
Publicité
Soutenez lexpress.mu

Pendant cette période de confinement, profitez de l’express, Business Mag, Weekly, 5-Plus Dimanche, de tous vos magazines préférés et de plus de 50 titres de la presse Française, Afrique et Ocean indien sur KIOSK.LASENTINELLE.MU.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous !

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x