Parlement : la PNQ sur l’eau noyée dans les insultes et allégations

Avec le soutien de
Les échanges entre Xavier Duval et Ivan Collendavelloo ont été très vifs

Les échanges entre Xavier Duval et Ivan Collendavelloo ont été très vifs

La Private Notice Question (PNQ) du Leader de l’opposition était axée sur la fourniture d’eau dans la région de Curepipe. Mais très vite, le débat a dévié sur la compétence de chacun et l’historique des tuyaux alimentant la ville lumière.

Pourquoi est-ce qu’il y a eu une détérioration dans la fourniture d’eau à Curepipe ces derniers mois ? «Les tuyaux qui alimentent la ville datent de plus de 100 ans. En 2012, lorsque le PMSD était au gouvernement, Rs 800 millions avaient été dépensées pour les remplacer, mais il n’y a eu qu’un pourcent d’amélioration», a répondu Ivan Collendavelloo. Il a répété ces faits lors d’une question de Ravi Rutnah par la suite.

Par la suite, le Deputy Prime minister a fait l’historique de ce qui a été entrepris pour le remplacement de ces deux tuyaux. Actuellement, le Central Procurement Board se penche sur les offres reçues suite à la publication d’un tender, mais d’ores et déjà, des tuyaux temporaires ont été mis. D’ailleurs, c’est cela qui a occasionné les coupures le week-end dernier, car la pompe de la station de traitement de La Brasserie avait dû être éteinte pour les travaux, qui ont pris plus de temps que prévu initialement car les nouveaux tuyaux fuyaient. 

Alors que Xavier Duval affirmait qu’il a fallu que les habitants de la région descendent dans la rue en janvier pour que les tuyaux soient remplacés, Ivan Collendavelloo a, lui, allégué que les émeutes de samedi dernier étaient orchestrées par le PMSD. Dès lors, les échanges sont devenus plus houleux et chacun a commencé, à coups de phrases ironiques entrecoupées de rappels à l’ordre, à parler de la compétence de l’autre. «Si vous voulez parler de la compétence des uns et des autres, faites-le dans le couloir», a tranché Maya Hanoomanjee, mais cela n’a pas suffi pour calmer les deux parties. Xavier Duval a persisté en disant qu’Ivan Collendavelloo n’ose pas donner la date où les travaux ont été entrepris pour l’installation des tuyaux de remplacement, alors que ce dernier est revenu, à plusieurs reprises, aux Rs 800 millions dépensées.

Cette tranche a fini par une promesse d’Ivan Collendavelloo. A la fin de son mandat, toute l’île aura un accès 24/7 à l’eau. Une promesse reste une promesse comme dirait son PM…

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires