Paul Bérenger: «Mo ti diman Pravind Jugnauth revok li kom minis»

Avec le soutien de
Paul Bérenger pense que le calendrier électoral restera inchangé.

Paul Bérenger pense que le calendrier électoral restera inchangé.

Les propos de l’ancien ministre des Affaires étrangères devant le président malgache le 13 mars dernier sont «choquantes» et il avait demandé au Premier ministre de le révoquer. C’est ce que Paul Bérenger a déclaré à la presse ce samedi 23 mars. 

Selon le leader du MMM, le bilan de Vishnu Lutchmeenaraidoo dans les deux ministères qu’il a tenus est catastrophique. D’ailleurs, il avait demandé au Premier ministre de le révoquer. «Mais il en a été incapable» a fustigé Paul Bérenger. Cependant, il estime que cette démission ne changera pas grand-chose au calendrier électoral et maintient que les élections se tiendront entre septembre et décembre. De toute façon, les raisons de sa démission ne l’intéressent pas. Quant à Bobby Hurreeram, le leader estime qu’il est «enn joke» car il a affirmé qu’il y aura des élections partielles. 

Paul Bérenger a aussi évoqué le déplacement de Pravind Jugnauth à Londres, qui , d’après lui, n’a servi à rien. Theresa May n’a pas changé de position et a reitéré que le problème est bilatéral et que Maurice n’aurait pas dû solliciter l’avis de la Cour internationale de justice. «En plus, c’est un junior minister qui fera le déplacement à Maurice pour poursuivre les négociations» a déploré Paul Bérenger. 

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires