Insulter les autres dans le respect, c’est possible.

Avec le soutien de
Insultes ne riment pas toujours avec vulgarité.

Insultes ne riment pas toujours avec vulgarité.

Ainsi, on apprend que traiter quelqu’un de «vil faquin» ou de «terrine» n’était pas de bon usage il y a quelques siècles. Mais avec le vintage qui revient en force, il est probable que ces mots reviennent à la mode dans pas longtemps.

Mais les insultes ne sont pas réservées qu’aux adultes. Par exemple, si un enfant dit «gredin» ou «tête de têtard», c’est qu’il est très en colère. Mais cela peut aller plus loin. S’ils vous souhaitent de «marcher sur un légo» c’est qu’ils sont vraiment très énervés et l’équivalent en langue adulte serait «mo esperé to lap**** cassé.»

Puis, il y a les périphrases inventées pour injurier autrui tout en faisant tire les autres. Parmi, on retrouve les classiques comme «quelqu’un qui n’a pas inventé la machine à cambrer les bananes» ou «niveau banage intellectuel tu voyages léger

Et vous, comment insultez-vous les autres sans tomber dans la vulgarité ?

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires