Stress et surmenage: les ministres Callichurn et Wong au repos

Avec le soutien de
Alain Wong a subi une intervention tandis que Soodesh Callichurn s’est vu prescrire dix jours de repos.

Alain Wong a subi une intervention tandis que Soodesh Callichurn s’est vu prescrire dix jours de repos.

Les médecins d’Alain Wong lui ont conseillé de prendre un peu de repos. Le ministre de l’Intégration sociale vient de passer deux jours à la Cardiac Unit de l’hôpital du Nord, après y avoir subi une intervention, apparemment in extremis.

«Depuis quelques mois, je ressentais des douleurs à la poitrine et des fois au dos, toujours du côté gauche… j’ai toujours voulu croire que c’était musculaire», confie Alain Wong, connu pour être sportif. «Le regretté Baron avait déjà pris des rendez-vous pour moi, que j’avais zappés, vu qu’il y avait toujours une file d’attente interminable. Heureusement, ce jeudi (NdlR, 14 mars) je n’ai pas attendu longtemps. Après l’endoscopie, j’ai eu un choc en apprenant que j’avais deux artères bouchées à trois endroits.» Les médecins ont dû intervenir rapidement. «Du coup, me voilà avec trois stents dans le cœur.»

«Pourtant je n’ai pas de taux de cholestérol élevé ni de diabète, je ne fume pas et je bois très peu d’alcool.» La raison qui expliquerait son état de santé, selon les cardiologues ? Le stress. Dans l’entourage du ministre, on avoue que le ministre se fait de la bile depuis quelque temps à cause de la «lenteur du côté de la National Empowerment Foundation, où les projets tardent à se concrétiser».

Alain Wong serait également entré dans une colère noire par rapport à la qualité d’un «outdoor gym» installé à Cité Vallijee et l’absence de contrôle sur la National Corporate Social Responsibility Foundation, où certains prendraient des directives «dépi lao» en contournant les siennes.

Tensions après la fermeture de Palmar Ltée

Par ailleurs, il ne serait pas le seul à avoir connu des ennuis de santé ces derniers temps. L’absence de Soodesh Callichurn à la conférence de presse du gouvernement, hier, est due à des raisons médicales. Le ministre du Travail a lui aussi été victime d’un surmenage, selon nos sources.

Affecté par les vives tensions déclenchées après la fermeture de Palmar Ltée, Soodesh Callichurn était au four et au moulin ces derniers temps. Le hasard veut qu’il soit en compagnie d’Alain Wong quand il a commencé à ressentir un malaise. «Après une dure journée, il rentre chez lui où l’attendent une cinquantaine de mandants. Le matin, quand il se réveille, c’est pareil. Le ministre a choisi de rester disponible et d’habiter sa circonscription, au péril de sa santé...»

Les médecins du ministre Callichurn lui ont prescrit du «repos complet» pendant au moins dix jours.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires