Meurtre de Shobanand Bhoyro: «Mon fils n’avait pas l’intention de le tuer…»

Avec le soutien de
 
 

Trois jours après l’arrestation de son fils Rutil et de son époux pour le meurtre de Shobanand Bhoyro, Vasantee Sookun brise le silence. Meurtrie, elle dit comprendre ce qui aurait poussé son enfant à commettre l’irréparable. Elle insiste : Rutil n’avait nullement l’intention de tuer leur voisin de 62 ans. Son fils, dit-elle, voulait seulement lui donner «une correction» pour les tourments qu’il leur faisait subir.

«Mon fils n’a pu supporter ses provocations. Il s’est dirigé vers l’homme, pour lui faire peur mais il n’avait surtout pas l’intention de le tuer. Qu’est-ce qu’on a bien pu lui faire pour qu’il nous mène la vie dure comme ça ? Nous ne voulions que vivre en paix», lâche en larmes Vasantee Sookun.

Shobanand Bhoyro, avance la mère de famille, leur aurait fait vivre un véritable calvaire depuis 15 ans. «Il n’a jamais accepté le fait qu’on ait acheté un lopin de terre ayant appartenu à l’un de ses proches. Ce terrain était à l’abandon depuis 27 ans et il attendait que cela fasse 30 ans pour se le procurer. Nos ennuis ont débuté avec la construction de notre maison.»

Selon elle, la victime portait constamment plainte contre eux. «Cet homme nous a envoyés en cour à plusieurs reprises. À chaque fois, on devait trouver de l’argent pour payer nos hommes de loi. Souvent, nous n’avions rien à manger…»

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires