Sexagénaire tuée par un autobus: le chauffeur contrôlé négatif à l’alcotest

Avec le soutien de
L’accident s’est produit à la rue François-Mitterrand à Flacq, hier après-midi. 

L’accident s’est produit à la rue François-Mitterrand à Flacq, hier après-midi. 

La route a fait sa vingt-troisième victime depuis le début l’année. Hier, mercredi 20 février, en fin après-midi, Renuka Radha, âgée 60 ans, a été fauchée par un autobus individuel, alors qu’elle traversait la route à une jonction à proximité de la station-service Engen, à Flacq. 

La victime, qui habitait le village, a été tuée sur le coup. C’est ce qu’a révélé le personnel du SAMU, qui s’est rendu sur le lieu de l’accident. L’autopsie pratiquée par le Dr Sudesh Kumar Gungadin et le Dr Prem Chamane, respectivement chef du département médico-légal de la police et Police Medical Officer, a attribué le décès de Renuka Radha à de multiples blessures.

Le chauffeur de l’autobus, âgé de 69 ans, a été conduit au poste de police de Flacq pour y être interrogé. Il a été soumis à un alcotest qui s’est révélé négatif*. Dans sa déposition, le suspect a expliqué qu’il n’a pu rien faire pour éviter la victime qui aurait brusquement traversé devant son véhicule. 

Renuka Radha, qui a fêté ses 60 ans en décembre, était issue d’une famille de onze enfants. Elle était fille unique et habitait chez l’un de ses frères qui est policier. Devan Radha, un autre frère, est encore sous le choc. Il explique que sa sœur avait l’habitude de se rendre au supermarché du coin. Hier, il ne sait pas si sa sœur revenait du supermarché ou si elle s’y rendait. 

Selon les premiers éléments d’informations qu’il aurait obtenues, un taxi s’était arrêté pour lui céder le passage, mais l’autobus aurait continué sa route et c’est à ce moment-là que cet accident se serait produit. Celui-ci a eu lieu à la rue François-Mitterrand à Flacq. La victime habitait la même rue. 

Une enquête a été ouverte par les limiers du poste de police de Flacq pour faire la lumière sur les circonstances exactes de ce drame.


*Rectif

À l’heure où nous mettions sous presse hier, mercredi 20 février, des sources policières avaient indiqué que le chauffeur de l’autobus qui a percuté mortellement Renuka Radha avait été contrôlé positif à l’alcotest. Il s’avère en fait qu’il était négatif. Nous présentons nos plates excuses à ceux à qui cette erreur a causé du tort. 

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires