Dégâts cycloniques: Environ 8 000 animaux victimes de Gelena

Avec le soutien de
Des employés du CEB à l’œuvre hier pour rétablir la connexion.

Des employés du CEB à l’œuvre hier pour rétablir la connexion.

L’heure est au bilan. Il ressort que beaucoup d’animaux ont été rapportés morts ou perdus après le passage du cyclone. De nombreux bateaux ont aussi été détruits.

Il n’y a pas eu de victime humaine, mais les éleveurs ont beaucoup perdu. Selon un bilan établi par le Rodrigues Disaster Risk Reduction and Management Council, environ 8 000 animaux ont été rapportés morts ou perdus. Parmi ces bêtes, il y a beaucoup de volailles, des cabris, des bœufs et des cochons.

Sur le plan des services publics, à hier, le Central Electricity Board (CEB) a rétabli l’électricité à 95 %. D’ici la fin du week-end, la totalité des foyers sera reconnectée au réseau. «Il est difficile de dire que ce sera à 100 % en raison des maisons fortement endommagées. Il faudra que les propriétaires fassent les réparations pour qu’on puisse leur donner de l’électricité», précise le directeur général par intérim du CEB, Shamshir Mukoon.

D’après les différentes dépositions faites à la police, 29 maisons ont été complètement détruites tandis que 177 résidences ont été fortement endommagées. Il y a eu également 492 propriétaires qui ont signalé à la police que leur demeure a subi des dégâts légers.

Les pêcheurs ont aussi subi des pertes. Le Rodrigues Disaster Risk Reduction and Management Council a noté que 98 bateaux, surtout dans le nord de l’île, ont été détruits.

Aide: La DBM offre des prêts

Après le passage du cyclone Gelena, la Banque de développement vient en aide aux planteurs et éleveurs rodriguais. Elle leur offre des prêts à un taux de 3 %. Le montant maximum d’emprunt est de Rs 75 000. Pour les planteurs de légumes, fruits et fleurs, les emprunts autorisés sont de Rs 25 000 par arpent. Les fermiers pourront emprunter jusqu’à Rs 75 000 et les agriculteurs possédant des unités hydroponiques pourront également obtenir jusqu’à Rs 75 000. Le remboursement est étalé jusqu’à une période de quatre ans avec un moratoire de six mois. Seuls les agriculteurs et fermiers recommandés par les services agricoles de l’Assemblée régionale sont éligibles aux prêts. La période d’octroi de prêts de la Banque de développement s’étend du 11 février au 31 mars.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires