Tania Diolle: «Pourquoi rendre l’éducation gratuite s’il y a 600 millions à investir ?»

Avec le soutien de
Les membres du MP ont animé leur première conférence de presse de cette année, ce samedi 12 janvier.

Les membres du MP ont animé leur première conférence de presse de cette année, ce samedi 12 janvier.

Le Mouvement Patriotique (MP) a tenu sa première conférence de presse de l'année à son quartier général, à Quatre-Bornes ce samedi 12 janvier. Plusieurs points ont été abordés par le président Alan Ganoo, mais c’est Tania Diolle qui s’est attardée sur le sujet de l’éducation tertiaire gratuite. Cette dernière a déclaré que «ce n’est jamais une mauvaise décision de rendre l’éducation accessible mais la décision de rendre l’éducation tertiaire gratuite soulève beaucoup de questions.» En l'occurence, se demande-t-elle, pourquoi rendre celle-ci gratuite s'il y a 600 millions à investir ?

Toujours selon Tania Diolle, l’idée judicieuse serait de mettre à la disposition des étudiants des bourses de mérite. Ce qui, poursuit-elle, serait plus bénéfique et éviterait aux universités de faire des déficits.Avant d'ajouter que «c'est difficile de voir cette décision autrement qu’une décision électorale».  

De son côté, Alan Ganoo est, quant à lui, revenu sur l’augmentation du subside sur le gaz ménager, la farine et le riz. «Alors que le gouvernement fait écran sur la baisse du prix des carburants les subsides ont augmenté et de plus cette baisse est inférieure à celle que sur le marché international.»

Alan Ganoo est aussi revenu sur le refus du Prime Minister's Office (PMO) de laisser le commandant Patrick Hofman se marier à Maurice. Décision que le président du MP juge «inacceptable» et qui «ressemble à une punition plus qu’autre chose.»

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires