Annonces préelectorales: Pravind Jugnauth pourrait avoir plus d’un tour dans son sac

Avec le soutien de
Le Premier ministre pourrait vouloir aussi séduire les fonctionnaires et les séniors.

Le Premier ministre pourrait vouloir aussi séduire les fonctionnaires et les séniors.

La stratégie en vue de remporter les prochaines élections générales semble lancée par l’alliance Lepep ou, plutôt, par Pravind Jugnauth. Après l’annonce que l’enseignement supérieur deviendra gratuit pour ceux fréquentant une université publique, le Premier ministre pourrait annoncer d’autres mesures-phares pour conquérir l’électorat.

Pravind jugnauth a voulu d’abord toucher les vieux, et ensuite les jeunes. Le prochain tour serait-il celui des fonctionnaires ? Il est question d’une éventuelle augmentation des salaires dans la fonction publique. À écouter et interpréter son message de fin d’année, le Premier ministre et ministre des Finances pourrait demander au Pay Research Bureau (PRB) de remettre son rapport à la fin de cette année et que son application prenne effet à partir de janvier 2020. Pravind Jugnauth a dit que le rapport du PRB devrait faire ses recommandations à la fin de l’année prochaine, mais il y a eu des requêtes de la part des syndicats pour une révision salariale à la fin de cette année. «Je prendrai leur requête en considération.» Cette annonce réjouit le syndicaliste Rashid Imrith. Il estime qu’à la fin de l’année, il y aura de bonnes nouvelles pour les fonctionnaires.

Il a expliqué à l’express que l’entrée en vigueur du salaire minimal de Rs 9 000 avec le top-up de la Mauritius Revenue Authority (MRA), a causé un déséquilibre envers ceux touchant des salaires à partir de Rs 9 000. Exemple : un superviseur qui touchait Rs 9 000 se voit au même niveau qu’un ouvrier. Le syndicaliste estime que le gouvernement introduira une révision salariale et qu’il y aura trois «increments» (augmentations). Il est d’avis que le PRB sera appelé à remettre son rapport fin 2019.

L’autre mesure que pourrait annoncer Pravind Jugnauth est l’alignement des prestations sociales sur le salaire minimal, qui est de Rs 8 500, sans l’allocation de la MRA. Le jeudi 27 décembre, il avait annoncé à St-Pierre que «dousma dousma, pansion viéyes pou kapav vinn kouma saler minimum». Un membre du Mouvement socialiste militant, dans l’entourage du Premier ministre, prédit qu’une augmentation conséquente des prestations sociales pourrait être annoncée avant les élections. «Le montant initial est déjà, à partir de ce mois de janvier, de Rs 6 210. Pour atteindre Rs 8 500, le gouvernement déboursera Rs 2 290 pour chaque bénéficiaire d’une prestation sociale.»

Toutefois, si le gouvernement suit cette idée d’aligner les prestations sociales au salaire minimal, il doit trouver encore un demi-milliard de roupies chaque année. «Mais ce sera payant pour lui car, à la fin de l’année, environ 28 % de l’électorat touchera une prestation sociale.»

À septembre dernier, 211 941 personnes étaient âgées entre 60 et 89 ans. 4 098 âgées entre 90 et 99 ans percevaient Rs 15 810 et les centenaires, au nombre de 156, avaient Rs 20,810. Les veuves, au nombre de 18 918, reçoivent, elles Rs 6 210.

Le proche du Premier ministre soutient que la décision de rendre l’enseignement supérieur gratuit touche les jeunes, et qu’avec un alignement des pensions sur le salaire minimum et une révision salariale pour les fonctionnaires, «Pravind Jugnauth n’aura pas de gros efforts à faire pour remporter les élections».

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires