Affaire Tarolah: le DPP renvoie la balle à la speaker Maya Hanoomanjee

Avec le soutien de
Kalayan Tarolah a démissionné comme Parliamentary Private Secretary le 23 octobre 2017.

Kalayan Tarolah a démissionné comme Parliamentary Private Secretary le 23 octobre 2017.

Le Directeur des poursuites publiques (DPP) s’est prononcé ce vendredi 30 novembre. Kalyan Tarolah, député du n°10, Montagne-Blanche–Grande-Rivière-Sud-Est, ne fera pas l’objet de poursuites dans le cadre de l’affaire des sextos.

Il n’est pas pour autant tiré d’affaire. Selon le DPP, c’est à la speaker de l’Assemblée nationale, Maya Hanoomanjee, de décider de la suite à donner à cette affaire. Et, surtout, déterminer si Kalyan Tarolah s’est rendu coupable d’un «Contempt of the National Assembly» en vertu des standing orders en vigueur. À la suite de quoi elle devra référer le dossier au DPP pour la marche à suivre.

Ce dernier a dû step down de son poste de Parliamentary Private Secretary le 23 octobre 2017 après qu’une habitante du n°10, Latchmee Devi Adheen, l’a dénoncé. Elle soutient qu’elle lui aurait envoyé des photos et vidéos indécentes, notamment lorsqu’il se trouvait au Parlement. La jeune femme avait concédé avoir échangé, elle aussi, des messages avec le député dans l’espoir d’avoir un emploi.

Communiqué du bureau du Directeur des poursuites publiques by L'express Maurice on Scribd

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires