Affaire Shameem Korimbocus : une bande-son met en cause un député de la majorité

Avec le soutien de
Shameem Korimbocus est contraint à ne plus publier de vidéos tant qu'il sera à Dubaï.

Shameem Korimbocus est contraint à ne plus publier de vidéos tant qu'il sera à Dubaï.

Le Premier ministre Pravind Jugnauth a assuré que son gouvernement n'avait rien à voir avec l'expulsion avortée du Mauricien Shameem Korimbocus, établi à Dubaï. Pourtant, depuis quelques heures, une bande-son est en circulation. Nous n’avons pas encore authentifié les voix et nous ne savons pas dans quel contexte cette conversation a eu lieu. Mais on y reconnaît la voix d'un député de la majorité gouvernementale. S'adressant à son interlocuteur, le député en question dit :"Monn koz ek enn bon camarad ar mwa. Monn dir lesli, donn li enn warning mé pa déport li.."

Le député est remercié pour son intervention ayant empêcher l'expulsion du Mauricien.

La conversation se poursuit entre les deux hommes. L'un demande à ce que Shameem Korimbocus fasse davantage attention à ce qu'il dit et l'autre réplique : "Li pu arété net aster !" 

Shameem Korimbocus avait été appréhendé par les autorités dubaïotes jeudi le 8 novembre dernier. Selon ses dires, les autorités mauriciennes avaient fait appel à celles de Dubaï. Par la suite, il a été convoqué au quartier général de l’immigration dubaïote à Deira. Depuis, il se retrouve contraint à ne plus publier de vidéos tant qu'il sera à Dubaï.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires