Abus sexuel allégué sur mineur: le père Moctee sanctionné par le Vatican

Avec le soutien de
C’est en avril 2015 qu’un servant d’autel, alors âgé de 15 ans, a dénoncé le prêtre pour abus sexuel.

  C’est en avril 2015 qu’un servant d’autel, alors âgé de 15 ans, a dénoncé le prêtre pour abus sexuel.  

Il n’a plus le droit de prêcher, ni de participer à des activités pastorales. Le père Joseph-Marie Moctee doit, par ailleurs, se tenir éloigné des mineurs, avec qui il avait souvent des interactions par le passé. Accusé d’abus sexuel par un adolescent de 15 ans en 2015, ce prêtre du diocèse de Port-Louis a été «sanctionné» par la Congrégation pour la Doctrine de la Foi, une instance du Vatican.

Selon un communiqué émis par le Diocèse en date du 11 octobre, le père Joseph-Marie Moctee a été assigné à résidence, à l’hospice Saint Jean de Dieu, à Pamplemousses, suivant les «consignes» données par le Cardinal Maurice Piat. Sollicité pour une réaction hier, le Père Jean-Maurice Labour a affirmé qu’il allait répondre aux questions «la semaine prochaine», étant très pris par d’autres fonctions.

C’est le père Jean-Maurice Labour qui avait présidé le comité d’enquête institué par le Diocèse de Port-Louis sur cette affaire. Et la Congrégation pour la Doctrine de la Foi s’est basé sur les conclusions du dossier qui avait été compilé pour sanctionner le père Moctee.

Les faits remontent à avril 2015. A la police, l’adolescent de 15 ans, qui était alors servant d’autel, a raconté que le père Moctee lui a fait subir des attouchements sexuels dans la nuit du 25 avril au 26 avril de la même année. L’affaire est devant la justice.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires