Les officiers traqués par le public

Avec le soutien de
Regardez bien le rétroviseur : le conducteur est au téléphone…

Regardez bien le rétroviseur : le conducteur est au téléphone…

Les policiers peuvent-ils ou non se permettre des écarts de conduite ? Pour certains, l’exemplarité est un élément clé alors qu’un autre soutient que certaines choses sont permises.

Avec la nouvelle Road Traffic Act en vigueur depuis le 1er octobre, les sanctions sont plus sévères envers les automobilistes. Leurs moindres faits et gestes seront scrutés. Sauf qu’en agissant ainsi, les policiers vont à leur tour être traqués par des citoyens, au moyen de leur smartphone ou autre équipement technologique, comme le cas de ce policier en uniforme qui roulait en direction de Bambous mais qui n’avait pas les deux mains sur le volant comme le précise la loi (Regulations 2010). D’autres cas d’abus de policiers, filmés par les membres du public, ont aussi fait les choux gras de la presse. Comment les policiers réagissent face à ce type de citoyens ? Comment feront-ils face à cette nouvelle vague de la technologie ?

«Je suis parfaitement d’accord avec le fait que si un membre de la force policière va à l’encontre de la loi ou des règlements, il est dénoncé par des citoyens. Il nous faut rester sur nos gardes», explique un sergent de police, interrogé par l’express. Celui qui compte une trentaine d’années au sein de la police dit être témoin de plusieurs mauvaises habitudes qu’adoptent les policiers au volant.

«Je vois plusieurs policiers utiliser le portable au volant pour appeler des proches ou encore s’arrêter comme bon leur semble pour faire un retrait d’argent sur un guichet automatique ou encore pour se rendre dans une tabagie.» Il estime que ce sont des choses qu’il faut dénoncer. «Je suis d’accord que des citoyens postent des images sur les réseaux sociaux pour les dénoncer

Pour Ranjit Jokhoo, ancien inspecteur à la Major Crime Investigation Team, les policiers doivent avoir un comportement exemplaire en public. Il considère que «li enn bon zafer kapté lapolis lor téléfonn. Sa pou servi lexanp pou bann lézot. Ki zot osi dimounn pé sirvey zot.»

Selon lui, les policiers n’ont plus de rigueur. «La formation et la rigueur sont les maîtres-mots. Ils ne peuvent travailler dans l’à-peu-près. C’est eux qui doivent respecter la loi. Ce sont eux l’élément répressif dans la société. Li pa kapav atann complaisance du public.»

S’agissant des contraventions, Ranjit Jokhoo explique que la police «pé roul lor statistics ces derniers temps». Il est d’avis que le constat à l’amiable est venu banaliser les accidents de la route. «Une des raisons pour lesquelles le nombre de morts a augmenté est le fait que les autorités ont commencé à banaliser les accidents à travers le constat à l’amiable.» Il trouve que les accidents causés par la conduite dangereuse, irresponsable et irréfléchie ne sont plus la responsabilité des autorités mais plutôt celle des compagnies d’assurances. «Bann sofer, sofar kontinié fer séki zot anvi. Zis kan touyé ou bles dimounn lerla lapolis rant ladan.»

L’avocat Anoop Goodary avait filmé des policiers alors que David Gaiqui, un habitant de Pailles âgé de 42 ans, était enchaîné à une chaise, nu. Interrogé, il affirme que même les policiers doivent se conformer à la loi. «Les citoyens doivent les filmer, même si c’est risqué pour eux. Ils doivent faire la bonne action. Ce sont des policiers et ils ont le devoir d’être conformes à la loi.»

Cette photo d’un policier conduisant avec une seule main, à Bambous,
a fait le buzz ces derniers jours.

Un inspecteur de police a, lui, une autre lecture. Il confie que certaines choses sont permises. «Souvent, il n’est pas interdit qu’un véhicule de la police s’arrête sur une double ligne jaune. Car s’il y a une urgence, nous ne pouvons pas arrêter le véhicule loin. Et si durant ce temps quelqu’un nous prend en photo et la diffuse sur Facebook, la majorité des gens penseront que nous avons fauté

Autre exemple selon lui, quand il y a de la provocation de la part des personnes et quand la police réagit, d’autres gens trouvent le moyen de filmer ces actions et beaucoup pensent que la faute vient de la police. «Je ne dis pas tout ça pour défendre tous les policiers, mais il faut faire attention car les policiers ne peuvent donner la réplique en répondant à leurs détracteurs.

Bonne initiative de la police

Le projet Safe City qui comprend l’installation de 4 000 caméras de surveillance sur 2 000 zones à forte criminalité et 75 endroits sujets aux accidents, la distribution de 4 000 radios intelligentes équipées de GPS aux policiers, l’installation de 500 caméras dans des véhicules de police et la numérisation de la hotline 999. Coût du projet ? Rs 19 milliards.

Les policiers et leurs frasques filmées

Le 20 septembre, Niroy et Nicolas Hazemoth, deux frères âgés de 30 et 22 ans respectivement, ont filmé un policier qui se trouvait dans un état second au volant de sa voiture à Chemin-Moulin, Médine. Revirement de situation. Ils sont interpellés pour le vol d’une matraque et d’un casque appartenant au policier.

Un policier a été filmé en service par un automobiliste alors qu’il n’avait pas ses deux mains sur le volant, à Bambous, alors qu’un automobiliste résidant à Plaine-des-Papayes a écopé d’une amende pour avoir enfreint cette loi. La photo du policier dans la voiture qui avait sa main droite sur la portière a depuis été virale sur les réseaux sociaux.

En octobre 2015, cinq policiers ont été filmés pratiquant la danse du ventre au poste de police de Quartier-Militaire. Cette vidéo a été postée sur la Toile.

Des policiers ont été filmés se déhanchant lors d’une «Beach Party» dans le Sud. Ils n’avaient même pas changé de tenue.

Un constable affecté au poste de police d’Eau-Coulée a été filmé alors qu’il est réprimandé par les badauds, à la suite d’un accident de la route impliquant une fourgonnette de la police.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires