Plaines-Wilhems: la fille d’une DCP victime d’un vol à son domicile

Avec le soutien de
C’est au poste de police de Camp-Levieux que la jeune femme a fait une déposition, hier.

  C’est au poste de police de Camp-Levieux que la jeune femme a fait une déposition, hier.    

«Le voleur a fait irruption chez elle. Il l’a ligotée et l’a bâillonnée avec du scotch.» C’est ce qu’avance une source au sein de la police, après le vol commis au domicile d’une «Deputy Commissioner of Prison», hier, vendredi 1” octobre.

Elle a vécu une expérience «traumatisante». La fille d’une Deputy Commissioner of Prison (DCP) a été victime d’un vol avec violence à son domicile, dans un quartier des Plaines-Wilhems.

La jeune femme de 26 ans, qui travaille dans une banque, était seule à la maison. Selon nos renseignements, elle aurait pris quelques jours de congé. Et hier, ses parents, hauts cadres de la prison, et son frère ne s’y trouvaient pas.

«Le voleur a fait irruption chez elle. Il l’a ligotée et l’a bâillonnée avec du scotch», avance une source au sein de la police. D’ajouter que le cambrioleur, qui portait un casque intégral, a menacé la fille de la DCP à l’aide d’un revolver.

Toujours selon notre source, le voleur a fait main basse sur des bijoux qui se trouvaient au domicile de la DCP. Et forcé la victime de révéler son code bancaire. Avant d’effectuer un retrait de Rs 1 400 d’un guichet automatique à Stanley.

Après avoir pu se libérer, la fille de la DCP a tout de suite contacté sa mère. Elles se sont rendues au poste de police de Camp-Levieux et à la Criminal Investigation Division (CID) de la région pour faire une déposition. Toujours selon nos sources, la maison n’a pas été saccagée et ce ne sont que des bijoux qui ont été emportés.

En outre, plusieurs personnes qui habitent les alentours du DCP se posent des questions. «Si une maison d’une DCP n’est pas sécurisée, qu’en estil de celles des habitants de cette région ?» se demande un voisin.

Sollicitée pour une réaction, la famille de la victime n’a pas souhaité témoigner. Mais quelques proches ont fait ressortir que la police doit renforcer les mesures de sécurité dans la région. L’enquête est menée par le chef inspecteur Ramdour, de la police de Camp-Levieux, et la CID de la région.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires