Autonomie de Rodrigues: Von-Mally «pa pou al anbrass lipié SAJ»

Avec le soutien de
Selon Nicolas Von-Mally, le ministre mentor a fait un affront au peuple rodriguais.

Selon Nicolas Von-Mally, le ministre mentor a fait un affront au peuple rodriguais.

L’île Rodrigues célèbre, cette année, les 16 ans de son autonomie. Et c’est le ministre mentor qui en est l’invité d’honneur. En 2017, rappelle Nicolas Von-Mally, «sir Anerood Jugnauth (SAJ) avait fait un affront au peuple rodriguais». Raison pour laquelle, cette année-ci, le Mouvement rodriguais (MR) boycottera les célébrations.

Nicolas Von-Mally dit avoir été très déçu de savoir que le ministre mentor est l’invité d’honneur. Surtout que, l’année dernière, interrogé par la presse sur les graves problèmes d’eau à Rodrigues, SAJ avait lancé : «Mo finn vinn isi pou fourni dilo mwa? Taler mo bizin vinn baigne zot osi!» Pour Nicolas Von-Mally, il a «manqué de respect envers le peuple rodriguais. Et il ne s’est jamais excusé».

«Ils estiment être au-dessus des lois et nous ne souhaitons pas nous associer à sa bann dimounn-la dan enn moman solanel koumsa. Kouman pou kapav al ékout sa bann dimounn-la kozé?»

Au dire du leader du MR et Minority Leader de l’Assemblée régionale de Rodrigues, la réaction de SAJ «démontre clairement l’estime qu’il a pour notre peuple. Et, aujourd’hui, il arrive chez nous comme invité d’honneur ?»

C’est la première fois, en 16 ans, poursuit Nicolas Von-Mally, qu’il boycottera les célébrations. «Nou anvi dir li (NdlR, SAJ) ki kan li maltret nou ek zour nou, nou pa pou al anbras so lipié parski enn parti popilasion Rodrig pa dakor ek sa.»

Dans la foulée, le leader du MR a fustigé la complicité entre le ministre mentor et le chef commissaire de Rodrigues, Serge Clair. Ce dernier, fait valoir Nicolas Von-Mally, a été éclaboussé par le rapport de la commission d’enquête sur la drogue. «Il a le culot de faire comprendre que nous ne devons pas avoir confiance en le juge Lam Shang Leen car ce dernier ment. Il veut que le peuple perde confiance dans le judiciaire. C’est grave.» 

Tout cela lui fait dire que et SAJ et Serge Clair «ne donnent pas le bon exemple. Ils estiment être au-dessus des lois et nous ne souhaitons pas nous associer à sa bann dimounn-la dan enn moman solanel koumsa. Kouman pou kapav al ékout sa bann dimounn-la kozé?» Assister aux célébrations, insiste Nicolas Von-Mally signifierait se rendre «complices» de leurs agissements. «Nou anvi anvoy enn signal for sa lané-la.»

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires