Ardoise de Rs 1,4 milliard: Rakesh Gooljaury disposé à régler ses dettes

Avec le soutien de
L’homme d’affaires veut vendre ses propriétés à Petit-Verger et à Belle-Mare pour éponger ses dettes.

L’homme d’affaires veut vendre ses propriétés à Petit-Verger et à Belle-Mare pour éponger ses dettes.

«Je suis prêt à rembourser toutes mes dettes (NdlR, qui s’élèvent à Rs 1,4 milliard) envers Caudan Development Ltée et d’autres créanciers.» C’est ce que soutient Rakesh Gooljaury, ex-partenaire de la femme d’affaires Nandanee Soornack, dans un contreaffidavit juré le 1er octobre. Il ajoute avoir déjà commencé des négociations avec des acheteurs potentiels pour la vente de ses deux propriétés à Petit-Verger et à Belle-Mare. Selon lui, la valeur de celles-ci est estimée à plus de Rs 50 millions.

Ce contre-affidavit fait suite à la demande de la direction de Caudan Development Ltée, devant la cour commerciale, d’émettre un ordre de faillite contre l’homme d’affaires. En effet, dans un affidavit en date du 4 septembre, Carole Marie Catherine Vetter, représentante de la compagnie, avance que Rakesh Gooljaury doit Rs 14 480 530.74 à Caudan Development Ltée.

Rakesh Gooljaury dit être le propriétaire de deux terrains situés à Petit-Verger et à Belle-Mare. Le terrain à Petit-Verger est d’une superficie de 13 ½ perches, avec un bâtiment existant et celui de Belle-Mare est d’une superficie de 380 mètres carrés. L’homme d’affaires a obtenu ce terrain à bail de l’État et sur lequel est situé un bâtiment commercial et industriel de quatre niveaux.

Dans ce contexte, Rakesh Gooljaury demande à la cour commerciale de rejeter la pétition de Caudan Development Ltée visant à le déclarer en faillite. Cela, précise-t-il dans son contre-affidavit, afin de lui permettre de disposer de ses deux terrains en vue de rembourser ses dettes.

Pour Rakesh Gooljaury, Carole Marie Catherine Vetter n’est par une directrice de Caudan Development Ltée et ne peut légalement jurer cet affidavit. Ce qui fait, dit-il, que ce document n’est pas recevable en cour.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires