Violence conjugale: Sandhya Boygah porte plainte contre son époux

Avec le soutien de
La PPS Sandhya Boygah soutient que son époux lui aurait tordu la main droite et l’aurait insulté.

La PPS Sandhya Boygah soutient que son époux lui aurait tordu la main droite et l’aurait insulté.

Elle a fait une demande de Protection Order contre son époux, Yashodhar Boygah. Ainsi qu’une demande de Occupational Order. La Parliamentary Private Secretary (PPS) Sandhya Boygah a porté plainte contre son mari pour violence conjugale, ce lundi 24 septembre, au poste de police de Rose-Hill.

Elle a expliqué qu’une violente dispute a éclaté entre eux hier, à leur domicile à Quatre-Bornes, concernant sa voiture. Au cours de la dispute, raconte la PPS dans sa plainte, son époux se serait énervé et l’aurait injuriée. Elle aurait récupéré les clés pour vérouiller la voiture. Yashodhar Boygah, allègue-t-elle, lui aurait alors tordu la main droite pour lui faire lâcher les clés de la voiture.

Ce n’est pas tout. Dans sa plainte, Sandhya Boygah affirme que son époux l’aurait menacée de mort et aurait tenté de l’agresser avec le manche en métal de l’aspirateur. Leur femme de ménage, ajoute la PPS, l’en aurait empêché.

Au dire de Sandhya Boygah, cela fait plusieurs années que son couple rencontre des problèmes conjugaux. Elle rappelle qu’en 2011 déjà, elle avait fait une demande de Protection Order. Et qu’en août dernier, elle avait porté plainte contre lui au Central CID pour violence conjugale.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires