Pravind Jugnauth cuisine la proportionnelle et le leadership à une drôle de sauce

Avec le soutien de

En 1982, l’alliance MMM-PSM remportait la totalité des 60 sièges en jeu. Le PTr et le PMSD récoltaient 25 % des voix (une voix sur quatre) sans faire élire un seul député.

Une proportionnelle doit, dans la théorie, résoudre ce déséquilibre. Dans la théorie ! Car dans la version que nous propose le gouvernement du jour, la proportionnelle va maintenir la différence dans le nombre de sièges. En somme, c’est une proportionnelle qui ne rétablit pas – même partiellement – la proportion des votes.

Autre élément révélateur de la conférence de presse de Pravind Jugnauth ce vendredi 21 septembre, la possibilité que les leaders choisissent leur Best Loser. Un leader pourra ainsi choisir de se repêcher lui-même s’il n’a pas été élu, ou même repêcher un candidat qui a obtenu zéro vote !

L’express a interpellé le Premier ministre à ce sujet. Voyez la vidéo.

Publicité
Publicité

Maurice est bel et bien engagé pour réformer son système électoral, tout en introduisant la proportionelle. C’étaient les propos de SAJ en 2015. Trois ans plus tard, le gouvernement a soumis ses propositions. Elles devront être validées au Parlement par une majorité des trois-quarts.  Ce qui est loin d’être gagné car la quasi-totalité des partis d’opposition se sont déjà prononcés contre.

D'autres articles »
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires