Gouvernement: un troisième maroquin ministériel bientôt libéré ?

Avec le soutien de
Les postes de Raj Dayal, de Roubina Jadoo-Jaunbocus et, probablement, celui de Sudhir Sesungkur seront pourvus.

Les postes de Raj Dayal, de Roubina Jadoo-Jaunbocus et, probablement, celui de Sudhir Sesungkur seront pourvus.

Cela sent le remaniement ministériel. Des backbenchers ont été contactés en vue de faire partie d’un prochain Cabinet. Et plusieurs ministres ont été appelés dans l’après-midi de lundi, au Bâtiment du Trésor. Ce qui consolide la thèse que le Premier ministre remaniera sous peu son Cabinet. Tout laisse croire que c’est à son retour de la 73e session de l’Assemblée générale des Nations unies, qui se tient à New York la semaine prochaine, que le remaniement ministériel pourrait intervenir.

S’il y a deux postes de ministres vacants actuellement, celui de l’Environnement, précédemment occupé par Raj Dayal, et celui de l’Égalité du genre, dont la titulaire, Roubina Jadoo-Jaunbocus, a été forcée de démissionner, tout laisse croire qu’il y aurait un troisième maroquin de libéré prochainement. Un ministre, en l’occurrence Sudhir Sesungkur, pourrait être appelé à «step down», dans le sillage d’une décision du Directeur des poursuites publiques concernant l’agression alléguée d’un photographe.

Il nous revient du Bureau du Premier ministre (PMO) que Pravind Jugnauth veut à tout prix redorer le blason de son gouvernement, avec l’apport d’au moins trois nouveaux membres. «C’est un signal fort que le Premier ministre veut lancer à la population à un an des élections», nous a indiqué un proche du leader du Mouvement socialiste militant.

Il est aussi question d’en finir avec un ministre en particulier, qui, depuis sa nomination, n’a eu de cesse de ternir l’image du gouvernement. Il est même question qu’il soit suivi de près par le PMO, d’autant plus que des informations «graves» circuleraient contre lui. On apprend que le tout sera minutieusement passé sous la loupe et vérifié avant que le Premier ministre ne prenne une décision dans son cas.

Contactés, Zouberr Joomaye et Sudesh Rughoobur ont unanimement répondu par un laconique «non, nous n’avons rien entendu en ce sens». De son côté, Sangeet Fowdar a déclaré qu’il ne croit pas qu’il y aura de remaniement ministériel.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires