Le nouveau rapport de l’EBC prêt début 2019

Avec le soutien de
Le président de l’Electoral Boundaries Commission, Yusuf Aboobaker (à dr.), et le commissaire électoral, Irfan Rahman.

Le président de l’Electoral Boundaries Commission, Yusuf Aboobaker (à dr.), et le commissaire électoral, Irfan Rahman.

Le rapport de l’Electoral Boundaries Commission (EBC) est en bonne voie. Son Chairman, Yusuf Hassam Aboobaker, a fait comprendre à l’express que les recommandations sont en phase rédactionnelle. Selon nos recoupements, le rapport devrait être rendu public début 2019.

«C’est un sujet complexe qui nécessite beaucoup de recherches. Par exemple,nous avons consacré tout le mois d’août aux visites dans les circonscriptions pour connaître leurs profils. C’est un aspect important», dit le Chairman. Avant la phase rédactionnelle, les membres de l’EBC ont passé en revue les suggestions qui ont été déposées devant eux en 2017. Ils ont également analysé les derniers registres électoraux a n d’établir un équilibre dans les circonscriptions.

Le dernier rapport de l’EBC qui a été déposé au bureau du speaker de l’Assemblée nationale remonte au 10 novembre 2009. Cependant, le Premier ministre d’alors, Navin Ramgoolam, n’avait pas déposé de motion pour le faire adopter. Et le Parlement a été dissous le 31 mars 2010. Réélu la même année, Navin Ramgoolam avait expliqué, dans une réponse parlementaire datant du 30 novembre 2010, qu’il était difficile de redéfinir les circonscriptions à la veille des élections car cela aurait désorienté les électeurs. Autre explication: il voulait de profonds changements au système électoral. Mais cette réforme n’a jamais eu lieu.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires