Téléphones mobiles: des back covers «arozé ar pwa»

Avec le soutien de
Le jeune homme de 24 ans mise sur l’originalité pour faire marcher son business.

  Le jeune homme de 24 ans mise sur l’originalité pour faire marcher son business.  

Il a trouvé le bon filon à exploiter. Une idée souper qu’il n’a pas tardé à tester et commercialiser. Aroulen Moorgan fait des back covers pour téléphones mobiles. Mais pas n’importe lesquels. Les siens sont arozé ar pwa. La recette du succès : utiliser des expressions bien de chez nous, inspirées des tubes du moment.

Le jeune homme de 24 ans n’est pas du genre à s’attarder sur les sirkonstans lavi, ni à dodo baba. Il préfère prendre la vie à bras-le-corps. Ainsi, en janvier 2017, l’habitant de Quatre-Bornes a fondé sa compagnie, l’Upgrade Tees Co Ltd. La société personnalise des objets tels que des tasses, des tee-shirts, des plats, des porte-clés, entre autres. C’est grâce aux phones cases aux slogans accrocheurs et aux réseaux sociaux que celle-ci a vraiment pris son envol.

«C’est un nouveau concept que j’ai trouvé. Une façon pour redonner une nouvelle vie à mes produits, notamment en réinventant notre mode opératoire», confie le jeune homme à la fibre entrepreneuriale. «Nou bizin konn al ek tandans ek lamod. Orizinalité sé séki atir dimounn.» D’ajouter que l’idée lui est venue quand il a vu que cela marchait très bien à l’étranger. Il a donc décidé de l’adopter à la sauce mauricienne.

Les slogans qu’il utilise : To fam souper, Lavi enn karma mo frer, Dodo Baba, Sorbet sa mama, La creme sokola ou Arozer ar poid, entre autres. Et le best-seller : le cover case de To fam souper, indique l’entrepreneur. Mais, préciset- il, les clients peuvent aussi donner d’autres phrases. «Nous faisons d’après la commande de nos clients», explique Aroulen Moorgan.

Ces produits sont aussi exportés vers la Réunion et Rodrigues. À Maurice, il faut au préalable passer sa commande sur la page Facebook d’Upgrade Tees pour les avoir. «Les commandes sont ensuite postées dans un délai de 24 heures», explique le jeune homme. Tellement facile, lakrem sokola !

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires