Meurtre d’une jeune prof: «Miss ne reviendra plus…»

Avec le soutien de
Abhishek Dhunsoo n’a pas digéré le fait que l’élue de son cœur mette un terme à leur «amitié».

Abhishek Dhunsoo n’a pas digéré le fait que l’élue de son cœur mette un terme à leur «amitié».

Depuis qu’ils ont appris la mort de Sarah Benazir Gheesa, prof de français au collège DAV de Morcellement St-André, ses élèves et collègues ont tenu à présenter leurs sympathies à ses proches. Les messages pleuvent ainsi sur Facebook. «Miss ne reviendra plus…» 

La jeune femme faisait chavirer les cœurs là où elle passait, soutiennent ses amis. Ceux qui l’ont côtoyée au collège Rabindranath Tagore ont également tenu à lui rendre hommage.

D’autre part des questions sont toujours sans réponses après la mort de Sarah Benazir Gheesa. Que s’est-il passé dans la tête d’Abhishek Dhunsoo pour avoir commis l’irréparable ? Aurait-il tout planifié ? Les enquêteurs tentent de reconstituer le puzzle entourant ce drame. Le suspect, qui était éperdument amoureux de la jeune femme, selon ses dires, est passé aux aveux, sur son lit d’hôpital. Il n’a pas digéré le fait que l’élue de son cœur mette un terme à leur «amitié». Alors, il l’a agressée à coups de rondin avant de balancer son corps dans un ravin…

Calme, sournois et réservé

Il est décrit comme quelqu’un de calme, voire sournois, réservé. Abhishek Dhunsoo, 28 ans, ne se confiait que très rarement à ses proches. C’est lors de sa tentative de suicide que sa mère a appris qu’il «aimait» Sarah. Le mécanicien partageait son temps entre son garage et ses amis et ne regagnait sa maison que dans la soirée.

La veille du drame, soit mercredi, il est rentré à la maison ivre et s’est précipité dans son lit. Laissant entendre qu’il ne voulait plus vivre, qu’il en avait ras-le-bol. C’est ce qui a semé le doute dans la tête de son entourage, surtout après qu’il a annoncé son intention de mettre fin à ses jours. «Avec le recul, on réalise que tous les événements se sont enchaînés. Je pense qu’il avait planifié le crime, car dans la soirée de mercredi, il avait dit qu’il voulait mourir», soutient un ami du jeune homme.

Il affirme qu’Abhishek Dhunsoo n’était plus le même depuis quelque temps. Celui qui était autrefois quelqu’un d’amical, toujours prêt à aider son prochain, était constamment sur les nerfs. Le lendemain, jeudi, il est vite ressorti après avoir avalé une tasse de café et a récupéré Sarah Benazir Gheesa.

La jeune femme, âgée de 25 ans, habitait d’Épinay. Son cadavre a été retrouvé au bord d’une rivière aux Mariannes, vendredi. Elle portait des traces de blessures sur différentes parties du corps et l’autopsie a attribué son décès à une compression du cou.

C’est sa mère Khoreissa, âgée de 58 ans, qui avait rapporté sa disparition à la police, dans la nuit de jeudi. L’affaire a rapidement pris une autre ampleur lorsqu’Abhishek Dhunsoo s’est rendu à l’hôpital après sa tentative de suicide. Ses proches se sont rendus au domicile des Gheesa, pour demander une explication à Sarah Benazir, mais ils sont tombés des nues lorsqu’ils ont appris que la jeune femme était portée manquante…

Religion

Interrogé sur son lit d’hôpital, «l’amoureux» et présumé meurtrier est passé aux aveux vendredi. Selon son entourage, Abhishek Dhunsoo était follement épris de la jeune femme depuis cinq ans, mais cette dernière ne cédait pas à ses avances car ils n’étaient pas de la même religion. «Il gardait espoir, mais avait également l’impression que Sarah jouait avec ses sentiments. La raison pour laquelle il passait son temps à boire. Il disait pouvoir oublier lorsqu’il était saoul…» confie un ami du suspect.

Lors de son interrogatoire informel, sur son lit d’hôpital, Abhishek Dhunsoo a avoué avoir récupéré la jeune femme à sa descente d’autobus et ensemble, ils ont pris la direction des Mariannes. Une dispute a alors éclaté entre les deux et il aurait étranglé la jeune femme.

L’enterrement de Sarah Benazir Gheesa a eu lieu, samedi 15 septembre…

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires