Cédric de Spéville: «La gouvernance doit commencer au sommet»

Avec le soutien de
 Cédric de Spéville,président, Business Mauritius.

  Cédric de Spéville,président, Business Mauritius.  

Pour Cédric de Spéville, président de Business Mauritius, l’absence de loi sur le financement des partis politiques est un ‘loophole’ énorme dans tout notre système de gouvernance. Selon lui, une loi bien faite et claire sur le financement des partis politiques sera grandement bénéfique pour le pays, ajoutant que cette question primordiale doit être prise urgemment. Au niveau de l’EDB, fait-il ressortir, il est très important d’avoir une représentation du privé qui permette de faciliter le lien entre le ‘policy’ et l’action, ajoutant qu’il y a un vrai dialogue entre les différentes institutions publiques et le privé. C’est le sujet que vous retrouverez en une de Business Magazine cette semaine.

Au sommaire :

Édito 

Protéger l’investisseur

Actualité 

Swan se positionne sur le marché rwandais

Débat 

Faut-il supprimer les rapports financiers trimestriels ?

En couverture

Cédric de Spéville : «La gouvernance doit commencer au sommet»

Portrait

Erkan Konak : Passion, challenges and Nestle

Entreprise

Greenzone :  Utiliser l’énergie verte comme moteur de croissance

PME

Eugenie Food Products : Prospecter de nouveaux marchés pour l’exportation d’achards

Technologie

Astek Mauritius : La transformation digitale des entreprises

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires