Accidents de la route: le Kolectif Rivier Nwar dit «Met Enn Frin»

Avec le soutien de
Les responsables de la campagne posent devant un des tonneaux installés pour sensibiliser à la sécurité routière.

Les responsables de la campagne posent devant un des tonneaux installés pour sensibiliser à la sécurité routière.

Sur la route entre Tamarin et Case-Noyale, des tonneaux ont été installés de chaque côté. Des slogans en créole y sont écrits. Demandant de faire attention sur la route, de faire gaffe à la vitesse, de ne pas prendre de selfies au volant, entre autres messages de prévention.

Une initiative du Kolectif Rivier Nwar, avec l’aide de compagnies privées, la Traffic Branch et le conseil de district de Rivière-Noire, lancée le lundi 3 septembre. Cette campagne de prévention à la sécurité routière culminera avec une marche dans les rues de Rivière-Noire, le 23 septembre.

Parmi les activités prévues, des causeries dans les écoles, et une présence sur les réseaux sociaux avec une page Facebook «Met Enn Frin». C’est aussi sur cette page que les dates de ces activités seront affichées alors que des vidéos interactives pourront être visionnées sur le site Web. Ces vidéos permettront aux utilisateurs de simuler, par exemple, ce qui peut se produire quand une personne décide de lire un message sur son téléphone ou encore ne respecte pas la distance de freinage.

«Il y a eu beaucoup trop d’accidents sur les routes, qui ôtent des vies et brisent celles des familles survivantes. Nous voulons mettre un frein à cette hécatombe, d’où le slogan révélateur Met enn Frin», explique le président du Kolectif Rivier Nwar, Steve Lebrasse.

Il indique que l’important c’est de toucher le plus de personnes possible pour permettre de sensibiliser tout le monde. «Des plus jeunes enfants scolarisés au public conducteur adulte.»

De son côté, Mario Radegonde Head of CSR à ENL Foundation, fait ressortir que «c’était très important en tant qu’ONG d’apporter notre contribution citoyenne à la sécurité routière. C’est d’ailleurs la responsabilité de tous les citoyens de faire quelque chose». De préciser que cette campagne ne cible «pas seulement les automobilistes mais aussi les motocyclistes et les piétons».

Au dire de Mario Radegonde, «nous avons aussi sollicité le concours de la Comédie Mauricienne et de Komiko car nous voulons absolument faire passer ces messages de prévention». La participation des habitants sera au centre de cette sensibilisation à la sécurité routière, avec des activités interactives proposées par la Traffic Branch.

Parmi celles-ci, la «voiture tonneau», qui permet de simuler un accident au cours duquel la voiture fait des tonneaux et qui montre les risques posés par les ceintures de sécurité non attachées. «Nous avons aussi pris le temps de rencontrer des gens pour écouter des témoignages poignants de personnes qui ont beaucoup souffert dans des accidents», souligne Steve Lebrasse.

Depuis le début de 2018, 115 personnes sont mortes sur les routes et la région Ouest n’a pas été épargnée par l’hécatombe.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires