Il y a 44 ans: le MMM condamne la militarisation de l’océan Indien

Avec le soutien de

Le 3 septembre 1974

En ce début septembre 1974, le secrétaire général du Mouvement Militant Mauricien (MMM)  tient une conférence de presse. Le parti n’a pas encore de député à l’Assemblée législative, cette année-là. Lors de cette rencontre avec la presse, Paul Bérenger  aborde un seul thème : la militarisation de l’océan Indien.

Muni d’une conséquente documentation, le porte-parole du MMM fait état de la prise de position de son parti contre la présence militaire dans l’océan Indien. Il parle de «gabegie» du gouvernement de Sir Seewoosagur Ramgoolam par rapport à Diego Garcia. Paul Bérenger attribue à la faiblesse du gouvernement mauricien de l’époque et à l’égoïsme des grandes puissances occidentales la responsabilité de l’accroissement de la présence militaire dans l’océan Indien. 

Le dirigeant du MMM «dénonce l’accord signe avec la compagnie Texaco pour l’exploration de nos gisements en minerais ou en pétrole», peut on lire dans l’express en date du 4 septembre 1974. Bérenger réclame la publication de cet accord et demande la récupération de Diego Garcia et des autres îles cédées en 1965. 

Lors de cette conférence de presse le dirigeant du MMM ne se contente pas de critiquer. Au nom de son parti, il propose la transformation de l’océan Indien en zone de paix et une coopération économique entre les pays de la région. 

On doit reconnaître que le MMM a le mérite d’avoir, depuis les années 70 contesté la création, en 1965, de la British Indian Ocean Territory ( BIOT) et réclamé la restitution de la souveraineté de Maurice sur l’Archipel des Chagos. 

Le premier gouvernement à majorité MMM en 1982 a modifié la constitution de Maurice pour inclure les Chagos dans la définition du territoire mauricien. A cette époque, c’est ce même gouvernement qui œuvre pour la création de la Commission de l’océan Indien qui permet une coopération économique entre les pays de la région. 

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires