Puces, rats, chiens errants et singes chez les cateaux verts

Avec le soutien de
Pas d’école demain, lundi 3 septembre, pour permettre un exercice de fumigation.

Pas d’école demain, lundi 3 septembre, pour permettre un exercice de fumigation.

Elles vont sauter de joie. Il n’y aura pas école demain, lundi 3 septembre, pour les élèves du Queen Elizabeth College (QEC). D’ailleurs, le vendredi 31 août, les classes ont tout bonnement été annulées. La faute à une invasion de puces. Mais ces petites bébêtes ne sont pas les seules qui tiennent compagnie aux «cateaux verts», comme on les surnomme affectueusement. Des élèves ont bien voulu nous mettre la puce à l’oreille.

Le problème en ce qui concerne les puces, tout d’abord, dure depuis une semaine, affirment des collégiennes. «Éna enn-dé tifi ki finn gagn piké. Lerla nou finn tann dir ki antié klass finn kontaminé. Enn mo bann kamarad so lipié inn vinn rouz», raconte une des filles. L’amie en question a même été transportée vers une clinique privée. D’autres témoins confient que ce sont surtout les collégiennes des Grades 8 et 9 qui ont été piquées. «Elles sont environ une trentaine. Mais on ne sait pas si elles sont allées à l’hôpital.»

Par ailleurs, le QEC n’est pas qu’un «nid de lauréates». Loin de là. «Éna léra, mouss zonn, lisien éran, zako ek boukou moustik dan lansint lékol», racontent des collégiennes. Les singes sont au nombre de cinq environ. «Même s’ils ne sont pas agressifs pour l’heure, ils constituent néanmoins un danger car ils sont avant tout des animaux sauvages.»

D’où viennent les macaques? De la forêt et de la rivière situées à quelques pas de l’établissement. «Pour ce qui est des chiens errants, ils sont de plus en plus nombreux dans la cour. Cela vient du fait que de plusieurs élèves commencent à les nourrir. Ce n’est pas mal de leur donner à manger mais c’est sans doute ce qui a ramené des puces en classe.»

Vendredi soir, le recteur du QEC, Devendra Ramanah, a écrit aux élèves pour leur dire que l’école sera fermée demain et que les classes reprendront mardi. Cela, à cause d’un exercice de fumigation.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires