Tabagisme passif: à l’âge adulte, les enfants de fumeurs prédisposés à des maladies chroniques

Avec le soutien de
Et si vous arrêtiez tout bonnement la cigarette…

Et si vous arrêtiez tout bonnement la cigarette…

Lorsque vous étiez enfant, vos parents fumaient-ils devant vous ? Eh bien, sachez que selon une récente étude américaine, le tabagisme passif auquel vous avez été exposé multiplie les risques que vous souffriez de troubles respiratoires chroniques, une fois adulte.

L’étude menée par l’American Cancer Society a récemment été publiée dans l’American Journal of Preventive Medicine. Les scientifiques ont interrogé 70 900 non-fumeurs (hommes et femmes confondus). Les participants ont été interrogés sur leur exposition à la fumée de cigarette lorsqu’ils étaient enfants. Un bilan de santé a par la suite été fait sur une période de 22 ans.

Il s’est ainsi avéré qu’outre des problèmes respiratoires chroniques à l’âge adulte, ceux exposés à la fumée de cigarette durant l’enfance (NdlR, 10 heures ou plus par semaine) ont plus de risques de souffrir d’insuffisance coronarienne (cardiopathie ischémique –  +27 %) ; d’un accident vasculaire cérébral (+ 23%) ; et d’une maladie pulmonaire obstructive chronique (+ 42 %), comparés à ceux qui n’y ont pas été exposés, enfants.

Si l’on savait que les enfants de fumeurs ont un risqué élevé de développer l’asthme ou des problèmes respiratoires, cette étude est la première à démontrer les effets à long terme du tabagisme passif sur un non-fumeur.

Pour les médecins, le meilleur moyen de prévenir ces risques est de fumer à l’extérieur, hors de la présence des enfants. Et mieux encore, arrêter tout bonnement de fumer.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires