Battue par son compagnon: «Li ti pé rod Rs 100 pou drogué»

Avec le soutien de
La Portlouisienne dit avoir été battue par son compagnon sous le regard de leur fille de 5 ans.

La Portlouisienne dit avoir été battue par son compagnon sous le regard de leur fille de 5 ans.

«Toulétan mo’nn kasiet so défo…» Et pendant dix ans, cette Portlouisienne âgée de 48 ans a tu les coups que lui infligeait son compagnon. Jusqu’à ce qu’elle finisse par briser le silence, il y a quelques jours, et porte plainte contre lui.

«Li ti pé rod Rs 100 pou drogué», raconte la quadragénaire, mère d’une fillette de 5 ans. Dans la soirée du samedi 4 août, une violent dispute éclate entre la Portlouisienne et son compagnon.

«Nous étions à la maison. À un moment, li’nn rod kas ar mwa pou li al drogué. Je n’avais que Rs 100 en poche et je lui ai remis l’argent.» Elle révèle que son compagnon «pran lapoud».

«Il m’a donné un coup de poing au visage. J’ai perdu l’équilibre et je suis tombée. Li’nn profité pou bat mwa enn koutpié dan mo vant…»

Au dire de la quadragénaire, il s’en est allé, avant de rentrer. «Li’nn dir mwa ki li’nn piké ek servi enn doz a trwa. Diskision inn lévé lor lamem.» C’est alors, dit-elle, que son compagnon s’est mis à l’insulter. «Il m’a donné un coup de poing au visage. J’ai perdu l’équilibre et je suis tombée. Li’nn profité pou bat mwa enn koutpié dan mo vant…»

Une scène qui s’est déroulée sous le regard effrayé de leur fillette de 5 ans. Et c’est justement ce qui a décidé la Portlouisienne à porter plainte. «Elle est traumatisée.»

C’est ainsi que vers 22 heures, la mère de famille s’est rendue au poste de police des Line Barracks pour porter plainte pour violence conjugale. «Les policiers m’ont transportée à l’hôpital Dr A. G. Jeetoo où j’ai été admise. J’ai pu rentrer lundi.»

La Portlouisienne confie qu’elle n’aurait jamais imaginé porter plainte contre son compagnon, surtout après 10 ans de vie de couple. «Je n’ai jamais porté plainte contre lui malgré les atrocités qu’il m’a fait subir. J’ai accepté de vivre avec lui malgré son comportement violent. Je n’ai jamais demandé de Protection Order. Mo pa ti anvi fer sa…»

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires