Ces pistes d’Air Mauritius pour convertir les défis en opportunités

Avec le soutien de

Quelle orientation adopter en vue d’assurer la survie et la viabilité d’Air Mauritius au milieu des défis les uns plus complexes que les autres ? Le conseil d’admi- nistration de la compagnie nationale de transport aérien a donné sa réponse hier lors de l’édition 2018 de l’assemblée générale à l’hôtel Hennessy Park, Ébène.

Le conseil d’administration adopte comme maître mot la proactivité. L’objectif est de rechercher les meilleurs moyens pour protéger ses intérêts, de développer sa capaci- té à anticiper les effets d’évènements potentiellement dommageables ou encore d’optimiser son aptitude à convertir les défis voire les menaces en opportunités. Parmi ces défis figurent l’augmentation des coûts de production due essentiellement à la hausse du prix des carburants, la fluctuation des taux de change pas toujours à l’avantage d’un opérateur d’une ligne aérienne isolée des centres d’affaires mondiaux et la concurrence effrénée propre au monde de l’aviation.

Les objectifs arrêtés consistent entre autres à mettre en place ou à renforcer plusieurs initiatives. Il est d’abord question de la transformation de la destination Maurice en un centre d’affaires de notoriété mondiale.

Ensuite il s’agit de constituer un important réseau ayant le potentiel d’être l’instrument de croissance par excellence. La finalité est de faire de Maurice un tremplin stratégique entre les continents africain et asiatique, devenus les berceaux de croissance mondiale. Est envisagée sous ce chapitre, l’amélioration de la connectivité avec l’Inde, l’Asie du Sud-Est, l’Afrique, l’Europe, l’Australie et des pays de la région de l’océan Indien

Une troisième initiative consiste en la poursuite des négociations avec des lignes aériennes en vue de consolider des projets de partenariat. Ceux-ci devraient déboucher sur l’inscription de nouvelles destinations à l’agenda d’Air Mauri- tius dont Bangkok, en Thaïlande, et Wuhan, en Chine. Ce pôle d’initiatives comprend également l’exploitation du potentiel de nouveaux marchés tels que les Seychelles, les Comores et la Corée du Sud.

Chiffres et statistiques à l’appui, Somas Appavou (photo), le Chief Executive Officer d’Air Mauritius, a martelé que la compagnie a tout le potentiel voulu pour atteindre les objectifs fixés. Il s’est appuyé sur les résultats réalisés au pôle des opérations qui constitue le baromètre des chances de réussite ou des risques d’échec d’une société.

«Pour la première fois depuis son existence, les revenus opérationnels d’Air Mauritius ont dépassé le demi-milliard d’euros pour atteindre 509,6 millions d’euros comparative- ment à l’année précédente. Les opérations au niveau du cargo ont enregistré une hausse de 12,8 % pour ramener des revenus de 48 millions d’euros», déclare-t-il. Il ajoute que les bénéfices nets à la fin de l’exercice financier se sont élevés à 4,5 millions d’euros. 

Par ailleurs, deux nouvelles têtes participeront au conseil d’adminis- tration. Il s’agit de Manickchand Beejan, Managing Director de la State Investment Corporation, et de Pradeep Singh Kharola, président et Managing Director d’Air India. Ils remplacent respectivement Banoomatee Veerasamy et Ashwani Lohani.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires