Assemblée nationale: Arvin Boolell expulsé, «walk-out» de l'opposition

Avec le soutien de
 
 

(Mis à jour) Le ton est monté au sein de l’hémicycle ce mardi 10 juillet. Ce qui a mis le feu aux poudres ? Une question du député rouge sur le banquet donné en l’honneur du prince saoudien, Abdulaziz Bin Saud Bin Naif Bin Abdulaziz Al Saud. Banquet auquel les femmes ont été interdites d’accès. Arvin Boolell a été expulsé de l’Assemblée nationale par la Speaker Maya Hanoomanjee. Mais suite à son refus, la séance parlementaire a été suspendue.

Peu après, le député rouge a été convoqué par la Speaker en présence de Bobby Hurreeram et de Dan Baboo. A la reprise de la séance parlementaire, Arvin Boolell n'a pas retiré ses propos et a pris toute ses affaires avant de quitter l'hémicycle. Il a été suivi des membres de l'opposition qui ont effectué un walk-out.

Le député du Parti travailliste avait, plus tôt, soulevé un point de droit car, selon lui, le gouvernement prenait trop de temps pour répondre à sa question. «Maya Hanoomanjee ne fait pas honneur à son poste de présidente du Parliamentary Gender Caucus car elle n’a pas demandé au gouvernement de répondre promptement à ma question», a déclaré Arvin Boolell. La Speaker lui a, alors, demandé de retirer ses propos. Ce qu’il a réfusé de faire car, a-t-il précisé, «mes propos ne sont pas ‘unparliamentary’».

«I order you out. You are defying the authority of the Chair», a répliqué Maya Hanoomanjee. Faisant fi des propos de la Speaker, Arvin Boolell s’est rassis. La séance parlementaire a, alors, été suspendue.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires