Prem Koonjoo aux pêcheurs: «Konn vann pwason ar bann touris»

Avec le soutien de
Une messe a été dite, ce dimanche 8 juillet, à l’intention des gens de la mer.

Une messe a été dite, ce dimanche 8 juillet, à l’intention des gens de la mer.

«Gouvernman pa kapav fer tou zafer pou lépep, lépep bizin kontribié.» Et pour le ministre Prem Koonjoo, les pêcheurs devraient prendre avantage des moyens et facilités mis à leur disposition par les autorités. Il intervenait ce dimanche 8 juillet, à l’issue de la messe dite dans le cadre de la Journée mondiale de Prière pour les gens de la Mer, à l’église St Malo, à Baie-du-Tombeau. Le Premier ministre, Pravind Jugnauth, ainsi que le ministre de l’Intégration sociale, Alain Wong, étaient présents.

«Nou bizin maryé-piké», soutient le ministre de la Pêche. D’ajouter que les pêcheurs doivent prendre des initiatives de leur propre chef afin de pleinement mettre à profit les facilités dont ils disposent déjà. «Touris pé ogmanté. Bé konn vann pwason ar touris!»

Plus tôt, le père Jacques Henri David a, lors de son homélie, déploré le désintérêt des jeunes pour les métiers de la mer. «Être marin, c’est un métier très noble. Il y a beaucoup d’opportunités à saisir. Pourtant, il y a très peu de jeunes, aujourd’hui, qui veulent devenir marin.»

Le père Jacques Henri David reconnaît, certes, que les marins pêcheurs travaillent dans des conditions difficiles. Il estime néanmoins qu’il faudra sensibiliser davantage les jeunes aux métiers de la mer.

De les mettre en garde, dans la foulée, contre certaines dérives, dont le trafic humain. Il cite l’exemple des «marins pêcheurs qui sont recrutés par des compagnies pour travailler dans des eaux mauriciennes. Ils sont appelés à signer des contrats sans savoir ce qu’ils font».

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires