L'express leaks du dimanche 1er juillet au vendredi 6 juillet

Avec le soutien de

Des bruits de couloir, les derniers buzz ou les derniers scandales, l'express vous dévoile ici ce que les autres vous cachent.

La farce du MTC

Dix-sept mois. C’est le temps qui s’est écoulé depuis que le site Web du MTC – suivant le repositionnement de Benoît Halbwachs comme «Director Of Racing», après avoir servi le club pendant de longues années comme General Manager, – écrivait : «The Board of Administrators of the MTC will thus be looking for a CEO in the coming weeks.» Quelque 70 semaines après, le fameux CEO se fait toujours attendre. Entre-temps, le club organisateur des courses a connu… quatre présidents ! D’Alain Noël à Kamal Taposeea, en passant par Mukesh Balgobin et Jean-Noël Fayolle !

Clip policier

«Avez-vous en votre possession la vidéo compromettante sur ce haut gradé de la police ?» C’est la question qui nous a été posée à plusieurs reprises cette semaine. La police ne veut pas être embarrassée par une sombre affaire de corruption qui n’a pas encore éclaté…

Nobin félicite Tuyau

Depuis son retour aux Casernes centrales, pratiquement tout avait été fait pour décourager l’ASP Hector Tuyau. Il n’avait aucune équipe, aucun bureau, aucune considération. D’ailleurs, démotivé, il avait pris plusieurs jours de congé. À son retour, il a frappé un grand coup en procédant à l’arrestation du couple Bolaki-Nabeebacus, qui est considéré comme étant parmi le pionnier du système «hawala» à Maurice. Du coup, le commissaire de police n’a eu d’autre choix que de le féliciter pour ce coup de filet. Selon les rumeurs aux Casernes centrales, il se pourrait que l’ICAC fasse une demande pour retenir les services de l’ASP Tuyau, afin d’épauler la commission dans son combat contre la drogue.

Cuisine sur Morne

Pour marquer les 10 ans depuis l’inscription du Morne sur la liste du patrimoine mondial, le Trust Fund concerné va lancer un… livre de recette. Il s’agit de 25 recettes de «manzé lontan» récoltées auprès des villageois du Morne. Une initiative de Magali Sinatambou. Cette proche du ministre avait d’abord été nommée présidente du Morne Heritage Trust Fund, avant d’en devenir l’Officer in Charge. Magali Sinatambou cosigne ce livre de recettes, avec Carine Allas.

Mains propres ?

Le Premier ministre et le leader du Parti travailliste n’ont pas échangé un seul regard lors du «brunch» offert par l’ambassade US. Selon certains présents, l’ancien PM aurait lâché qu’il «ne veut pas se salir les mains pour le saluer». Ce qui a jeté un froid dans la salle…

Palmarès de «gopias»

Maya Hanoomanjee fait école. Après la speaker qui a traité certains fonctionnaires et conseillers attachés au bureau du Premier ministre de «gopias», un cadre du ministère des Finances lui a emboîté le pas. À l’issue d’une réunion avec des membres de l’Economic Development Board, il a quitté le bureau en disant : «Perdi letan avec sa bann clown-la !» Il ne s’est pas rendu compte que la porte était entre-ouverte… Depuis, cette question est sur toutes les lèvres : «Qui est le plus gopia de toute la bande ?»

Pleins feux sur la Ps Moorghen

Déjà sous les feux des projecteurs en raison de ses fréquents voyages, qui ont fait l’objet d’interpellations parlementaires, la «Permanent Secretary» du ministère dirigé par Yogida Sawmynaden s’attire encore une fois les foudres des Finances. Pour cause, Rouba Moorghen s’est accordé une hausse salariale à la suite d’un PhD qu’elle a fait de son propre chef… Une autre question parlementaire se profile à ce sujet.

Deputy Leader

Arianne Navarre-Marie a démenti notre information parue dans notre rubrique Confidentiels samedi dernier, selon laquelle elle avait été prise à partie lors d’une réunion. Mais nous maintenons notre information selon laquelle elle a subi les foudres de l’assistance lors de cette réunion tenue à Cassis, le mardi 26 juin, à partir de 19 h. Des témoins nous ont fourni tous les détails de cet incident. Mais nous pouvons comprendre que cela gêne la «Deputy Leader» mauve.

NHDC impuissante

Si la NHDC se vante de son ambitieux programme de logements sociaux – Rs1,96 milliard pour 3 499 maisons – on ne peut en dire autant de sa capacité à interdire les constructions illégales et l’empiétement des espaces communs par des constructions sauvages. Ce virus vient de s’attaquer avec une rage sans précédent à l’une des plus belles zones résidentielles de la NHDC, située à Camp-Levieux, Rose-Hill. Même la municipalité des villes soeurs, sans laquelle aucune construction ne peut être entreprise, s’est avouée vaincue et désarmée.

{{title}}

{{#if summary}}

{{summary}}

{{/if}} {{#if image}}
{{image.alt}}
{{/if}} {{{body}}}
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires