Émotions pour passeport et nationalité

Avec le soutien de

De nombreuses réactions ont suivi l’annonce par Pravind Jugnauth de l’octroi du passeport et de la nationalité mauricienne à des étrangers contre paiement de $ 500 000 et un million de dollars américains respectivement. Des internautes se montrent dubitatifs quant à l’efficacité et les conséquences de la proposition.

«À ce prix, qui sont ces personnes qui quitteraient leur pays pour venir s’installer à Maurice ?» se demande Tabula rasa. «Pourront-elles s’acheter des biens immobiliers à Maurice», s’interroge King. Et Mr Lee Poo de s’enquérir : «Eski lalwa ‹unexplained wealth’ pou applicable kan PMO vann passport pou million dollar?»

Laissant paraître une émotion mal contenue, des internautes, passablement peu informés, semble-t-il, expriment leur hostilité à l’invitation à acquérir la nationalité mauricienne lancée par le Premier ministre. C’est une ruse, pensent certains. «The sale of passports is a ploy to enable the sale of properties to foreigners without any restriction», déclare Roh.

Le souvenir de l’actualité récente relative au secteur financier est toujours vivace. «Après l’affaire Sobrinho, cette question est d’une troublante coïncidence», écrit un internaute. «Veut-on faire de notre pays un havre pour les sans foi ni loi», demande Feux de braise.

À cela, s’ajoute la crainte d’un accaparement du foncier par ceux venus d’ailleurs. «Les étrangers achètent les terrains à gogo. Nous serons locataires dans notre propre pays», s’inquiète Watchman. Quant à Ramsamy, il prédit que «Maurice deviendra une patrie des vieux et riches, et les Mauriciens seront leurs serviteurs» ou encore que «tous les truands vont investir leur argent dans le pays». Et Chant du signe d’ajouter : «Les voyous de la planète viendront chez nous.»

King, lui, en fait une question de principe. Il trouve que «ce n’est pas raisonnable de brader la nationalité». C’est «comme si dire, vous vendiez votre honneur, votre dignité et votre patrie !» ajoute Afzal Muhammad. Ce point de vue est conforté par Iqbal Carrim, qui affirme : «Trading nationality is like trading the soul of a nation.»

L’émotion pousse d’autres internautes à se montrer apocalyptiques. Ainsi, Solo avance : «We cannot attract investors by selling the Mauritian passport… the harm it can do is enormous.» «Morisien pou vinn étranzé dan zot péi. Putting foreigners first», craint 2deven.

Anarchiste est, lui, plus concret dans ses prédictions. «Only the rich and the trafiquants would own the littoral with their mega houses or hotels», dit-il. Calife prévoit que «Mauritius will become like South Africa – Large gated-communities on the best lands for the rich and the natives will have to live in high-rise social housing».

Devant la levée de boucliers, d’autres commentateurs lancent des appels à la raison. «Plus de 70 pays vendent leurs passeports. Pourquoi nos cris de putois ?», s’étonne Patangue. Olivier 33 confirme : «Ce n’est pas nouveau tout ça. Il y a plusieurs pays européens qui le font actuellement.»

Saen Pilfer se rappelle «reading about 4-5 years ago that an investment of Euro 500,000 buys the investor Mauritius citizenship». MBC TV ne veut pas être en reste. Il conseille : «If Mauritius wants to become rich like Dubai, then this is the right way to go.» Un autre internaute est d’avis que «Mauritius has already welcome foreign wealthy people… a few more should do no harm.»

Certes, cette immigration choisie doit être contrôlée. Hugger rappelle que «si nous sommes pour accueillir des étrangers qui veulent payer pour venir chez nous, on fait une due diligence.» MBC TV émet un souhait : «Hopefully, government has fully researched what would be the impact of such measures on the rest of the population and has devised plans to deal with it.» L’avenir le dira.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires