Law and order: Rs 8,5 milliards à la police

Avec le soutien de
Le Premier ministre confirme la concrétisation du projet Safe City. Il comprend 4 000 caméras de surveillance intelligentes, des véhicules équipés de radios.

Le Premier ministre confirme la concrétisation du projet Safe City. Il comprend 4 000 caméras de surveillance intelligentes, des véhicules équipés de radios.

La police se voit dotée d’un budget de Rs 8,5 milliards. Le but : l’aider à combattre le crime. Ce qui suppose le recrutement de 1 000 policiers, dont 200 femmes, et de 38 gardiens de prison. 

Cinq nouveaux postes de police seront construits. Un centre régional de détention sera bâti à Piton et deux centres seront rehaussés.

Ce budget sera sous-divisé : Rs 107 millions pour la modernisation de la flotte de véhicules de la police ; Rs 88,3 millions pour l’achat d’équipements, de sécurité et en cas de catastrophe ; Rs 4 millions pour introduire des caméras CCTV dans les postes de police permettant de mener les enquêtes de manière plus professionnelle ; Rs 97,4 millions pour la Mauritius Forces Training Academy.

Le Premier ministre confirme la concrétisation du projet Safe City. Il comprend 4 000 caméras de surveillance intelligentes, des véhicules équipés de radios.

Un programme pour les drogues synthétiques

Au niveau du combat contre le trafic de drogue, le rapport de la commission d’enquête devrait aider à définir la stratégie. En attendant, ce Budget prévoit l’acquisition d’équipements pour détecter et sanctionner les personnes sous influence de la drogue, incluant les conducteurs. La Mauritius Revenue Authority aura des fonds pour s’équiper en matière de scanners et d’appareil d’analyse narcotique. 

Rs 10 millions seront destinées à un nouveau programme de prévention des drogues synthétiques. Rs 30 millions iront à la réhabilitation des alcooliques et des toxicomanes.

Le laboratoire médico-légal sera mieux équipé pour fournir ses rapports au plus vite à la police.

L’Anti-Drug and Smuggling Unit se verra doté d’un budget de Rs 25 millions pour se fournir en équipements modernes pour mener ses opérations.

Les gardes-côtes auront un nouveau navire pour la surveillance des côtes.

Publicité
Publicité

Il a conclu son grand oral. Le Premier ministre, Pravind Jugnauth, qui a enfilé son manteau de ministre des Finances, a-t-il pu répondre aux attentes de la population et des acteurs économiques avec le Budget 2018-18 ? Eléments de réponse.

D'autres articles »

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires