Budget: Rs 1 milliard pour réduire le chômage chez les jeunes

Avec le soutien de
3 000 jeunes rejoindront le National Skills Development Programme pour une formation technique.

3 000 jeunes rejoindront le National Skills Development Programme pour une formation technique.

Le gouvernement cible 14 000 chômeurs, pour lesquels il décaissera Rs 1 milliard du Budget 2018-2019. Il est surtout question d’aider les jeunes. C'est ce qui est ressorti du discours budgétaire de Pravind Jugnauth, Premier ministre et Grand argentier, le jeudi 14 juin 2018.

La promotion des «soft skills»

D’abord, 3 000 jeunes rejoindront le National Skills Development Programme pour une formation technique. Ce plan sera agrémenté d’un Youth Service Programme. Dans un premier temps, 1 000 jeunes de 17 à 25 ans y adhéreront.

Le Youth Service Programme vise à développer des soft skills comme la discipline, l’esprit d’équipe, la communication et la conscience professionnelle pour accroître l’employabilité des participants. Ce programme sera lancé sous l’égide du ministère de la Jeunesse et des sports.

Désormais, tous les stagiaires du National Skills Development Programme obtiendront un certificat de compétence. Il leur sera ainsi plus facile de décrocher un travail.

Le National Apprenticeship Programme

Puis, 3 000 autres chômeurs seront inscrits au National Apprenticeship Programme. Celui-ci est opéré par le Mauritius Institute of Training and Development.

Des diplômés appelés à être entrepreneurs

Ensuite, le gouvernement veut instiller chez les jeunes l’esprit d’entrepreneuriat. Pour ce faire, un SME Employment Scheme sera introduit. Il vise 1 000 diplômés.

Sous ce programme, le Human Resource and Development Council paiera à chaque diplômé une somme mensuelle de Rs 14 000 durant deux ans d’emploi. L’employeur va encourir les coûts mensuels de déplacement (travelling costs).

Enfin, le Youth Employment Programme va s’adresser aux chômeurs ayant une formation après le Higher School Certificate (post HSC unemployed). Il devra permettre de placer 3 500 jeunes. 

Travail à domicile

L’espace de travail traditionnel sera revu, clame Pravind Jugnauth. A cet effet, il introduit le Work@Home Scheme. «The Government will allow for a double deduction from tax, of the wage and salary costs of employees under the Work@Home for the first two years», déclare le Premier minister et ministre des Finances.

De plus, les employeurs qui auront opté pour ce programme auront droit à des avantages fiscaux. «They will be granted an annual tax credit of 5 percent for three years on investment in the required IT system.»

Le Work@Home Scheme devra créer 3 500 nouvelles opportunités professionnelles. Il devrait encourager plus de femmes à se joindre au marché du travail.

Ecole des fonctionnaires

Finalement, la formation continue des fonctionnaires n’a pas été oubliée. Une enveloppe de Rs 160 millions sera dédiée à la construction du bâtiment qui abritera le Civil Service College à Réduit.

Publicité
Publicité

Il a conclu son grand oral. Le Premier ministre, Pravind Jugnauth, qui a enfilé son manteau de ministre des Finances, a-t-il pu répondre aux attentes de la population et des acteurs économiques avec le Budget 2018-18 ? Eléments de réponse.

D'autres articles »

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires